Apple suspend les écoutes de Siri, comme Google

siri iconeApple n’a pas seulement répondu à l’enquête du Guardian à propos de Siri, elle vient de suspendre les écoutes de son assistant par ses sous-traitants.

En effet, elle dispose d’équipes chargées du contrôle de qualité des réponses de Siri. Pour cela, les employés ont accès à certaines requêtes audio, même celles qui ont été faites par inadvertance alors que Siri tendait l’oreille. Alors que nous avions proposé une solution pour empêcher que vos requêtes ne partent chez Apple, cette dernière a pris une décision radicale.

Apple suspend les écoutes de Siri et va donner le choix

Apple annonce aujourd’hui à TechCrunch qu’elle suspend son programme d’évaluation de Siri :

Nous nous engageons à offrir une expérience Siri exceptionnelle tout en protégeant la vie privée des utilisateurs. Pendant que nous procédons à un examen approfondi, nous suspendons l’analyse de Siri à l’échelle mondiale.

De plus, dans le cadre d’une future mise à jour logicielle, les utilisateurs auront la possibilité de choisir de participer à l’évaluation de Siri.

La dernière phrase est très intéressante puisqu’une mise à jour (iOS 12.4.1 ou iOS 13 ?) devrait bientôt permettre de couper la connexion aux serveurs d’Apple quand il s’agit d’analyser vos requêtes audio.

Cela évitera à Siri, qui peut être déclenché par erreur si il croît entendre Dis Siri ou Hey Siri, de communiquer vos ébats, votre discussion avec le médecin ou autre qui sont apparemment courants d’après les sous-traitants.

Bien que les enregistrements ne soient pas liés aux identifiants Apple, certaines données peuvent permettre d’identifier les personnes. C’est une sacré faille de sécurité.

homepod siri

Google aussi

Apple n’est pas seule dans cette historie puisque Google a pris la même décision, hier soir. Pour le moment réservée à l’Europe, la suspension de l’analyse des extraits de requêtes faites à Google Assistant a été forcée par la demande du Commissaire à la protection des données et à la liberté de l'information de Hamburg en Allemagne. 

En effet, comme pour Apple ou Amazon, la découverte de l’existence d’un centre d’évaluation des données a fait bondir les utilisateurs, ainsi que les défenseurs des données privées.

A compter du 1er août et pendant trois mois, Google ne fera plus analyser les requêtes à son assistant par des employés ou des tiers. Une nouvelle ère qui démarre ?

Nous allons évaluer la manière dont nous procédons aux écoutes audio, et comment nous pouvons aider nos utilisateurs à comprendre comment leurs données sont utilisées.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

4. romain1234 - iPhone

02/08/2019 à 18h41 :

Personnellement je pense qu’ils connaissent déjà tout de nous donc ça ne me dérange pas qu’ils sachent tout sur moi

3. vamp - iPhone

02/08/2019 à 14h50 :

C’est bien mais jusqu’à la MàJ je garde le profil que vous avez partagé 🙂. Merci iSoft

2. capcop9 - iPhone

02/08/2019 à 11h36 :

Non merci je préfère garder mes conversations personnelles

1. maxime2712 - iPhone

02/08/2019 à 09h55 :

J’aime bien moi quand il écoute mes ébats, je me dis qu’une petite personne lointaine se fait plaisir pendant les 30 secondes d’écoutes de Siri

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus