Les premiers tests de l'Apple Card sont positifs

apple cardL'Apple Card n'est pas encore officiellement lancée, mais déjà les premiers clients ont pu réaliser un premier test de la banque façon Apple. 

En effet, la firme à l'iPhone a ouvert son service aux USA à quelques personnes triées sur le volet dont quelques confrères. Cela fait suite à la mise en ligne du contrat d'utilisation et aux tutos de prise en main.

apple card hero header

Les premiers avis sur Apple Card : résultat d'un test rapide

L'Apple Card fait donc ses premiers pas aujourd'hui aux États-Unis, même si le lancement global est prévu d'ici la fin du mois. Pour mémoire, la carte nécessite iOS 12.4 et se distingue par l'absence de date limite, de signature ou encore de cvv et des avantages comme du cashback à chaque achat, ainsi qu'une compatibilité Apple Pay, évidemment.

Les premiers tests rapportés par TechCrunch ou The Verge sont donc logiquement arrivés, bien qu'incomplets. Oui, la partie carte physique n'a pas été encore testée puisque le processus est en deux temps : la version dématerialisée dans l'app Wallet d'abord, puis la carte physique envoyée par courrier, quelques jours plus tard. Mais l'intérêt est moindre pour la carte de crédit en titane équipée d'une puce NFC. Il s'agit d'une carte bancaire qui permet de payer en magasin, comme celle que vous avez déjà.

Les testeurs louent l'interface d'Apple qui permet une gestion facile de son compte bancaire - signée Goldman Sachs. On sent toute l'inspiration des banques mobiles comme N26 ou Revolut, tant au niveau de l'ergonomie que du design. Mais évidemment, c'est aussi le crédo d'Apple à la base.

Parmi les petits plus qui font la différence, les testeurs ont remonté la catégorisation automatique, le changement de la couleur de la carte virtuelle au moment du paiement selon l'endroit (restaurant, shopping, transports, etc) ou encore la partie crédit conso. Cette dernière affiche un cercle ajustable qui permet de se rendre compte des sommes à débourser dont les intérêts.

Sachez également que l'Apple Card permet de générer des numéros virtuels temporaires pour vos achats en ligne, en toute sécurité, notamment si le marchand ne prend pas en charge Apple Pay.

Enfin, l'intégration d'Apple Card dans le système est déjà en place et permet, à l'instar d'Apple Cash qu'on attend encore en France, de régler ses amis dans iMessages. Dans tous les cas, Goldman Sachs et ses employés seront derrière l'assistance technique mais ils ne pourront pas solliciter commercialement les clients.

Apple Card en France ?

Si vous vous demandez quand l'Apple Card arrivera en France, il va falloir être patient. Apple a déjà assuré discuter avec des partenaires potentiels mais le processus sera forcément long pour être en phase avec les régulateurs financiers de chaque pays. Pour convaincre, elle devra s'associer avec une banque locale, à moins de devenir une véritable banque, ce qui décalerait encore le calendrier.

Pour conclure, petit rappel de la simplicité d'activation de l'Apple Card version physique (en titane) :

  1. Ouvrir le packaging
  2. Allumer l'iPhone
  3. Rapprocher l'iPhone
  4. Appuyer sur "activer"

C'est tout !

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

2. GPMP - iPhone premium

07/08/2019 à 09h17 :

Bref, ça marche comme une carte, quoi !

1. LePetitLutin - iPhone premium

06/08/2019 à 21h07 :

Positif en même temps c’est que une carte de banque 😂

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus