La rémunération serait meilleure chez Apple Arcade que chez Google Play Pass

apple arcade iconMalgré un prix de 4,99€/mois, cela n'empêcherait pas Apple de bien rémunérer ses développeurs qui proposent de magnifiques jeux sur Apple Arcade. Plusieurs développeurs se sont exprimés à ce sujet et dévoilent une rémunération complètement différente que celle de Google et son Play Pass.

 

La rémunération Apple est plus avantageuse

L'accord signé avec Apple pour proposer un jeu sur Apple Arcade est bien pointilleux et les développeurs ne peuvent pas parler de tout. Cependant, ce fameux contrat semble ne pas les empêcher de s'exprimer sur le mode de rémunération qu'ils ont tous accepté pour intégrer l'univers Apple Arcade !

Plusieurs développeurs comme Ryan Holowaty (développeur au studio Noodlecake) et Andrew Schimmel (producteur du fantastique jeu Alto's Adventure), ont dévoilés les coulisses de la rémunération du nouveau service d'Apple.

apple arcade header black

La rémunération d'Apple est complètement différente de celle de Google

On ne peut pas critiquer le choix de Google, car celui-ci va avantager de nombreux développeurs ! Pour les développeurs présents sur le Google Play Pass, ils sont tous rémunérés en fonction du temps que passent les utilisateurs sur leur jeu. Google traque donc l'activité des joueurs sur les apps de son service. Par exemple, si vous terminez un jeu qui vous a captivé pendant 2 heures 30, le développeur sera bien mieux rémunéré que si vous êtes resté 30 minutes à jouer.

Votre jeu peut être beau, intéressant, avoir une longue durée de vie, si l'utilisateur n'accroche pas, votre rémunération sera ridicule. Le système de Google risque d'apporter des problèmes de rentabilité chez de nombreux studios de développement d'applications Android.

Du côté d'Apple, c'est complètement différent ! Le géant californien propose une garantie de retour financier, même si l'utilisateur a téléchargé votre jeu et que celui-ci y a joué pendant 5 minutes.
Au final, un développeur qui travaille pour Apple est sûr d'avoir une un certain niveau de revenu, même si son jeu ne rencontre aucun succès !

Pour Ryan Holowaty :

Le modèle de Netflix qui consiste à acheter pour avoir du contenu dans son catalogue est plus en phase avec ce qu'est Apple Arcade, au contraire Google Play Pass est plus basé sur des statistiques d’engagement. Tout ce que je sais c’est que l'accord que j’ai signé avec Apple est très bon pour le jeu, et très bon pour moi. J’étais heureux quand j’ai signé et je suis encore heureux maintenant !

Je ne sais pas pour vous, mais télécharger une application en sachant que le développeur n'est pas exploité par une grande entreprise qui génère des milliards, est rassurant ! C'est un peu comme quand vous achetez du lait en grande surface et que vous savez que l'agriculteur est rémunéré à sa juste valeur.

Du côté, du studio Snowman (propriétaire d'Alto's Adventure) Andrew Schimmel déclare :

Cela créée un espace ou vous pouvez prendre des risques. Vous n’avez pas à vous souciez du modèle de monétisation durant la conception.

Déjà qu'un jeu iOS ne doit pas être facile à développer et que cela prend du temps, on imagine que se libérer de la pression de la rémunération, est un soulagement pour les développeurs !

Grâce à cette rémunération satisfaisante, la clause Apple Arcade qui interdit un développeur de porter son jeu sur Android (mais pas sur les consoles ou PC), ne semble pas gêner les développeurs.

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus