Donald Trump s’incruste dans l’affaire de Pensacola

Actu AppleLe mois dernier une attaque terroriste a eu lieu à Pensacola en Floride. Mohammed Saeed Alshamrani a ouvert le feu sur plusieurs américains, faisant plusieurs morts et plusieurs blessés. Depuis l’enquête du FBI patine à cause de deux iPhone verrouillés.

Donald Trump rejoint le FBI dans la demande auprès d’Apple

Un iPhone en parfait état et le second endommagé par un tir dans l’écran, voici ce qui bloque le FBI dans l’enquête Pensacola. Le terroriste qui possédait deux iPhone a été tué lors de l’assaut des forces de l’ordre visant à mettre fin à ce carnage. Il est donc impossible de déverrouiller les iPhone si le propriétaire des appareils n’est plus là. Le FBI a avoué avoir tout essayé pour accéder au contenu des deux iPhone, cependant rien n’a fonctionné.

La seule solution est de contacter Apple pour que l’entreprise coopère. Et justement c’est là que ça bloque.
La firme californienne a communiqué toutes les informations qu’elle possédait sur Mohammed Saeed Alshamrani, cependant impossible d’accéder aux iPhone d’après Apple.

Avant-hier le procureur des États-Unis avait demandé à Apple de réagir et de mieux soutenir le FBI.
La firme californienne a, hier, réaffirmé sa position sur les portes dérobées affirmant qu’il était impossible pour elle d’accéder aux iPhone de clients sans déverrouillage au préalable du propriétaire.

Cette nuit une nouvelle personne a demandé à Apple de réagir lui aussi, il s’agit du Président des États-Unis Donald Trump !

donald trump

C’est comme à son habitude en tweetant que Donald Trump s’est exprimé sur cette affaire qui ne cesse de faire du bruit dans les médias.
Publié à 00h36, il appel Apple à du « bon sens » :

Nous aidons Apple tout le temps pour le commerce et tant d’autres sujets, et malgré cela ils refusent de déverrouiller les iPhone utilisés par des tueurs, des trafiquants de drogue et d’autres criminels violents. Ils vont devoir assumer leurs responsabilités et aider notre grand pays, maintenant ! Rendez l’Amérique à nouveau grande !

On verra si cela aidera à faire changer d’avis Apple sur le sujet. Ce qui peut avantager le FBI dans l’histoire c’est que Donald Trump a de bonnes relations avec Tim Cook.
 

Apple se prépare

Dans le même temps, Apple s’organise en interne pour faire face au département de la Justice des États-Unis d’après le New York Times.

Tim Cook a formé une petite équipe pour expliquer qu’instaurer une porte dérobée est hors de question, toujours dans le but de respecter la vie privée des utilisateurs.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

2. Septee - iPhone

15/01/2020 à 13h09 :

Ce mec est vraiment un imbécile fini cest dingue

1. vampirehilare - iPhone

15/01/2020 à 11h16 :

Ce qui est dans notre iPhone reste dans notre iPhone!
Donald Trump ne changera probablement rien.
Ils ont qu’à faire appel à la société Israélienne comme pour l’attaque de San Bernardino.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus