TSMC envisage de produire ses puces AXX aux États-Unis

tsmc-d-n ipa iphoneTSMC c’est le sous-traitant d’Apple responsable de la production des puces AXX qu’on retrouve dans nos iPhone et autres appareils iOS. La production se fait essentiellement à Taïwan, d’où la firme est originaire. Les choses pourraient prochainement changer, puisque dans un communiqué, l’entreprise a parlé des États-Unis !

« Envisageable » mais rien n’est en cours

C’est Digitimes qui a dévoilé cette information. Le fournisseur des puces de l’iPhone se projetterait vers une production aux États-Unis. Même si rien n’est prévu, aucun projet n’est en cours, c’est une hypothèse que dit ne pas exclure TSMC qui voudrait faire comme Foxconn et son usine dans le Wisconsin.

tsmc

Il faut savoir qu’une production aux États-Unis est nettement moins rentable qu’en Chine ou à Taïwan. Les salaires sont évidemment plus élevés et les coûts de production plus importants.

On pourrait se demander aussi d’où vient cette soudaine envie de TSMC de produire aux États-Unis. Serait-ce un coup de pression de la Maison Blanche qui aurait fonctionné ? Apple qui aurait poussé son fournisseur à venir s’installer aux États-Unis pour faire bonne impression ?
Difficile à dire...

En tout cas le rapport de Digitimes donne peut-être une piste : « En réponse à des rapports indiquant que Washington a accru sa pression sur TSMC pour avoir une usine aux États-Unis pour la fabrication de produits de haute sécurité, la fonderie basée à Taïwan a déclaré qu'elle n'avait pas de tels plans à court terme, mais la faisabilité est en cours d'évaluation. »

Ce qu’il faut savoir c’est que si TSMC se lance dans une production américaine, ce n’est pas certain que cela crée autant d’emplois qu’on le pense.
En effet, l’intégration de Foxconn aux États-Unis a été un fiasco. L’entreprise de sous-traitance d’Apple a essayé de profiter de l’envie croissante de Donald Trump pour une production made in USA, pour demander jusqu’à 4 milliards de dollars d’allégements fiscaux ainsi que d’autres avantages en échange de la création de 13 000 emplois. Au final, on n’en compte aujourd’hui que 178.

Une année 2020 prometteuse pour TSMC

En dehors de ces suspicions d’installation aux États-Unis pour le géant Taiwannais, TSMC prévoit une année 2020 parfaite. Le PDG de l’entreprise CC Wei s’est exprimé récemment : « le marché mondial de la fonderie de circuits intégrés devrait augmenter de 17% en 2020, dépassant la croissance globale de 8% du secteur des semi-conducteurs. TSMC continuera de voir ses ventes augmenter, et de surperformer la croissance globale du marché des fonderies de circuits intégrés cette année. »

Pour cette année, les décisions de TSMC seront donc à observer de près, notamment avec la puce A14 de l’iPhone 12 qui s'annonce comme surpuissante.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

1. Zorro - iPad

18/01/2020 à 09h39 :

C’est tout simplement la Chine sans le vouloir qui pousse TSMC à s’étendre aux États-Unis. Après Hong Kong la Chine va vouloir remettre la main sur l’île. Pour survivre les entreprises locales vont devoir ouvrir des usines ailleurs pour assurer la stabilité et l’approvisionnement en composants à ses clients.
En affaire l’incertitude doit être éliminée et Apple, Nvidia, Qualcomm, AMD doivent faire pression sur TSMC pour assurer l’approvisionnement en puce.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus