Taxe App Store : Microsoft et le président du comité antitrust en remettent une couche

app store logo icon ios 11Décidément, la taxe de l'App Store qu'applique la Pomme semble être le sujet du moment... Après des plaintes de Spotify, Tinder, Netflix ou encore Rakuten en Europe et aux États-Unis, le Comité judiciaire de la Chambre des représentants va enquêter sur d'éventuelles pratiques anticoncurrentielles.

Deux autres voix se sont élevées contre Apple : le président du comité antitrust qui qualifie les 30% comme étant des «vols d'autoroute» et Microsoft qui demande une enquête plus approfondie sur les boutiques d'applications. 

app store 2019
 

Le président du comité antitrust attaque Apple

Selon David Cicilline, président du comité antitrust, les frais de l'App Store s'apparentent à des frais d'autoroute, ou plutôt des "vols" comme ils les appellent. 

En effet, lors d'une interview avec The Verge, ce dernier n'a pas hésité à taper sur Apple qui facturent des montants exorbitants aux petits développeurs :

En raison du pouvoir de marché d'Apple, ils font payer des frais exorbitants, intimidant les gens à payer 30 pour cent ou refuser l'accès à leur marché. Cela écrase les petits développeurs qui ne peuvent tout simplement pas survivre avec ce genre de vols. S'il y avait une réelle concurrence sur ce marché, cela ne se produirait pas.

Cicilline dit que l'enquête antitrust est "presque terminée" et qu'une audience finale aura lieu en juillet.

Dans un second temps, c'est Microsoft qui s'est invité dans la "bataille", conseillant aux régulateurs antitrust d'enquêter plus profondément sur les magasins d'applications, sans citer de noms. 

Le président Brad Smith s'est confié à Bloomberg : 

Ils imposent des exigences qui disent de plus en plus qu'il n'y a qu'une seule façon d'accéder à notre plate-forme et qui est de passer par la porte qu'ils ont eux-mêmes créée. Dans certains cas, ils créent un prix très élevé : jusqu'à 30% des revenus.

Pour rappel, Apple a répondu aux développeurs de l'application Hey en affirmant que la commission ne bougera pas sur l'App Store.

Source 1
Source 2

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

6. Am4rok - iPhone premium

20/06/2020 à 08h52 :

@Aldebaran - iPhone premium
Apple n’a pas inventé quoique ce soit, il a su combiné des technologies existantes et les rendre accessibles à tous.

Côté smartphone il y avait BlackBerry qui étaient à l’époque les pionniers dans le domaine. Ils n’ont juste pas su prendre le virage du tactile

5. Am4rok - iPhone premium

20/06/2020 à 08h51 :

@Dewey - iPhone premium
Les 30% de commission la première année est valable aussi bien sûr Androïd qu’Apple. On ne se plaint pas de Google qui fait exactement pareil avec ses services sur son store qu’Apple.

Pourquoi apple devrait payer 30% de comm sur son propre service dans son propre store?? C’est comme vouloir faire payer l’entrée aux employés d’une boîte de nuit... aucun sens

Apple met à disposition sa plateforme, personne n’est obligé d’y venir. Une web App suffit bien souvent.

Il y a un règlement qui est accepté lorsque l’on vient sur l’Apple store, s’en plaindre ensuite, surtout après la première année, est ridicule étant dit que la commission passe à 15%.

Le fair de ne las laisser les projets concurrents venir, chose erronée ceci dit (shadow est sur l’Apple store), vient simplement du non respect de règles dudit store au niveau de la confidentialité entre autres choses

Bref, se plaindre pour pas grand chose est stupide. La seule véritable raison est de vouloir le beurre et l’argent du beurre sur le dos du crémier.

4. Dewey - iPhone premium

19/06/2020 à 21h17 :

Sujet délicat.
- D'un côté, je peux comprendre le fait que 30%, ça reste élevé. Je ne trouve pas juste le fait que cette commission ne soit pas appliquée aux services propres d'Apple. Pourquoi le consommateur doit payer €9.99 + 30% sur Spotify contre seulement €9.99 sur Apple Music ? Pas juste, donc.
- Autre chose, Microsoft se plaint de cette commission sur l'App Store. Mais il me semble ne pas avoir entendu Microsoft se plaindre également des 30% de commission sur le Play Store.
- En revanche, pourquoi des services concurrents sont refusés sur l'App Store, comme le projet xCloud de Microsoft ? Je veux bien admettre qu'on achète un iPhone pour utiliser exclusivement les services concurrents, mais l'utilisateur final devrait avoir la liberté d'utiliser ce qu'il veut. Si je suis farouchement opposé de voir Google Pay compatible iPhone, je suis tout à fait d'accord à l'idée de pouvoir choisir YouTube Music comme lecteur musical par défaut, par exemple.

Bref, je veux que l'iPhone reste une véritable alternative aux smartphones Android, mais un peu d'ouverture ne lui ferait pas de mal ! Au boulot, Apple !

3. Pommus

19/06/2020 à 17h42 :

Oui, on critique les 30% de commission de l'App Store mais on ne dit rien sur les 30% de commission sur le Play Store ! Si tout le monde s'en plaint, qu'ils s'en aillent ! Surtout Microsoft qui possède son propre store d'apps ! Ils n'ont qu'à sortir leur apps sur le store, point barre ! On n'a pas besoin d'eux !

2. sam - iPhone

19/06/2020 à 14h36 :

Je crois que Mircosoft est qd même mal placé pour donner des leçons...

1. Aldebaran - iPhone premium

19/06/2020 à 12h30 :

grâce à apple nous avons le smartphone , sans lui je ne sais pas où nous en serions mais une chose est sure on continuerait comme maintenant à coût de nouveau modèle sans réel innovation . donc merci à eux d’avoir changer la donne à l’époque . Maintenant si les gas sont pas content de la taxe de 30% il y a android et huawei. ils râlent la bouche pleine . Apple a su s’imposer dans le secteur et instote ses règles sur ses téléphones , ses OS je trouve cela normal .

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus