Epic Games fait appel de la décision du juge Rogers

fortnite ipa ipad iphoneComme annoncé par son patron, Epic Games a fait appel de la décision rendue dans son affaire contre Apple, prolongeant ainsi la longue bataille juridique entre les deux sociétés. Et ce, malgré l'obligation pour Apple de laisser les développeurs afficher une solution de paiement alternative.

 

Epic n'est pas satisfait du verdict

La décision, annoncée vendredi, a donné raison à Apple sur neuf des dix chefs d'accusation présentés par ‌Epic Games‌ contre la société de Tim Cook. Epic, dès le début, avait allégué qu'Apple était anticoncurrentiel et qu'elle devrait ouvrir ses appareils à des magasins d'applications tiers, à des méthodes de paiement tierces, etc. Le juge a déclaré que bien que le procès ait montré qu'Apple "se livre à un comportement anticoncurrentiel en vertu des lois californiennes sur la concurrence", ‌Epic Games‌ n'a pas réussi à prouver que l'entreprise viole les lois antitrust.

Le juge a notamment ordonné à Apple de ne pas interdire aux développeurs d'ajouter des liens vers des sites externes pour les achats intégrés. Une semaine avant l'annonce de la décision, Apple a révélé des changements similaires à la politique de l'App Store, mais limités aux seules applications de type "lecteur", telles que Spotify, Netflix et autres. La décision du juge exige qu'Apple étende ce privilège à toutes les applications de l'App Store.


L'appel d'‌Epic Games‌, déposé tard dimanche, ne fournit pas de détails sur ce que le développeur du jeu entend contester. Compte tenu du résultat de la décision, cependant, il est probable qu'il tentera à nouveau de convaincre un juge qu'Apple devrait autoriser les magasins d'applications tiers et le « sideloading » sur ses appareils, qu'Apple est un monopole et que la résiliation de son compte de développeur a été illégal et que Fortnite devrait être réintégré sur l'App Store.

Alors que ‌Epic Games‌ a fait appel, signalant son mécontentement vis-à-vis de la décision, Apple l'a qualifié de "victoire retentissante". La firme de Cupertino a, conformément à l'ordonnance du tribunal en vigueur, 90 jours pour s'y conformer et permettre à toutes les applications de se connecter à des sites Web pour réaliser un paiement in-app. On imagine que Netflix, Spotify et autres Canal vont proposer des mises à jour en ce sens, après avoir supprimé le système natif d'in-apps afin d'échapper aux 30% de commission.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

7 Arcadian - iPhone

14/09/2021 à 10h46 :

Si epic fait appel toute décision est annulée non ?

6 SamSuffit - iPhone premium

13/09/2021 à 19h59 :

@cerdan00 - iPhone
Après je les comprends aussi… mais

5 cerdan00 - iPhone

13/09/2021 à 19h36 :

@SamSuffit - iPhone premium

En effet, je ne l’avais pas vu de ce point de vue là…

4 SamSuffit - iPhone premium

13/09/2021 à 19h33 :

@cerdan00 - iPhone
Le souci c’est que la majorité des dev ne vont plus proposer achat via le store d’Apple pour échapper à sa com… et donc nous utilisateurs devrons choisir entre abandon de l’app ou paiement par leur lien….

3 Fabrice Cauet - iPad

13/09/2021 à 18h38 :

@cerdan00 - iPhone

Oui c’est exact mais laisse le il est con

2 cerdan00 - iPhone

13/09/2021 à 18h09 :

@Yit - iPhone premium

Bah t’es pas obligé de les installer à mon avis, rien ne t’empêche de ne garder que l’AppStore non ?

1 Yit - iPhone premium

13/09/2021 à 15h14 :

Non mais si c’est pour avoir un bordel sans nom avec 36 stores comme sur Androïd… Avec toutes les merdes qui vont avec… Autant quitter Apple.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.