La Commission indienne de la concurrence s'attaque au système de paiement de l'App Store

app store logo icon ios 11Après la Corée du Sud et les Pays-Bas qui ont demandé à Apple d'ouvrir l'App Store aux paiements tiers, c'est au tour de l'Inde de se pencher sur ce sujet. La Commission de la concurrence du pays vient de lancer une enquête pour déterminer si Apple abuse de sa position.

L'App Store est encore dans le viseur

C'est un nouveau coup dur pour Apple, après le difficile procès contre Epic Games qui a été médiatisé dans le monde entier, la firme de Cupertino fait face maintenant à différentes sanctions.
En effet, la Corée du Sud et les Pays-Bas ont ouvertement demandé à Apple d'ouvrir la porte aux paiements tiers sur l'App Store afin que les utilisateurs puissent réaliser des transactions autrement que par le système de paiement classique.

Aujourd'hui, le géant californien subit une nouvelle "attaque" contre les règles de l'App Store. Un récent rapport de TechCrunch nous informe que la Commission indienne de la concurrence (CCI) vient d'annoncer avoir lancé une enquête qui va se concentrer sur le paiement via l'App Store.
L'Inde aurait la suspicion qu'Apple profite de sa position de "leader" mondial dans la distribution des applications pour imposer un système de paiement avec une commission élevée, cela aux dépens des développeurs qui ne peuvent pas choisir des alternatives avec une commission plus raisonnable.

Si dans certains pays les enquêtes de ce genre peuvent durer plusieurs années, en Inde les choses vont vite puisque la CCI a demandé à ce que l'enquête ne dure pas plus de 60 jours. Résultat, les personnes qui s’occupent de cette affaire devront donner la conclusion de leurs recherches au plus tard à la fin janvier 2022.

app store

Sans surprise, cette initiative ne se déclenche pas par hasard, la CCI a reçu il y a quelques mois une plainte du groupe à but non lucratif Together We Fight Society. Dans ce collectif, on retrouve plusieurs développeurs qui possèdent des applications sur l'App Store, mais aussi sur le Google Play Store.
Ils dénoncent un abus de pouvoir d'Apple pour imposer une commission disproportionnée en bloquant toute ouverture à d'autres systèmes de paiement qui pourraient permettre de baisser cette commission.

Together We Fight Society explique aujourd'hui que ce comportement d'Apple est néfaste pour les développeurs, mais aussi pour les clients qui subissent la répercussion de la commission d'Apple sur le prix final. Une déclaration tout à fait vraie puisqu'on le voit sur beaucoup d'applications, pour préserver leur marge de bénéfice, les développeurs n'hésitent pas à augmenter leurs prix pour toucher la même somme que si c'était une transaction directe.

Apple a essayé de bloquer l'ouverture de l'enquête

Si en tant que consommateur nous apprenons cette nouvelle en plein réveillon du Nouvel An, Apple est au courant depuis longtemps... L'Apple Park a même essayé d'empêcher l'ouverture de l'enquête en expliquant à la CCI que l'App Store était "trop petit" en Inde pour être considéré comme anticoncurrentiel et impacter le marché. Une affirmation qui n'est pas fausse puisque la part de marché de l'iPhone en Inde est extrêmement basse avec seulement 2% de PDM.
Cela s'explique par le fait que les revenus en Inde sont faibles et que les habitants ne peuvent pas se permettre d'investir dans un iPhone haut de gamme, c'est pour cela qu'ils se rapprochent majoritairement des smartphones low cost ou de milieu de gamme.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.