Le Royaume-Uni abandonnerait son projet de loi contre Apple et les géants du numérique

app store logo icon ios 11Retournement de situation ! Alors que le Royaume-Uni travaille activement depuis deux ans sur le renforcement de ses règles vis-à-vis des géants du numérique, on apprend ce mardi que le projet tout entier pourrait être mis en stand-by. Une information qui devrait faire sourire Tim Cook et les autres.

Une victoire temporaire pour Apple

Selon le tout dernier rapport du Financial Times, le Royaume-Uni serait sur le point d'abandonner son projet de loi visant à réglementer de manière bien plus ferme les pratiques des géants du numérique comme Apple sur son territoire. Le rapport affirme que le programme législatif qui doit être annoncé lors du discours de la reine la semaine prochaine ne possèdera finalement pas le projet de loi en question.

Il y a maintenant deux ans, le gouvernement britannique avait expliqué vouloir réformer le DMU, l'équivalent du DMA européen, afin de reprendre du pouvoir sur ces entreprises jusqu'alors bien trop puissantes à ses yeux. L'idée d'une amende pouvant atteindre 10% du chiffre d'affaires total en était un exemple concret.

app store

Le DMU enquête actuellement sur certaines affaires comme le duopole d'Apple et de Google sur le marché de l'OS pour smartphone ou encore les règles imposées aux développeurs sur l'App Store, la boutique d'applications d'Apple. Des sujets traités un peu partout à travers le monde en ce moment.

Cependant, dans l'état actuel, le DMU a des capacités (pouvoirs) bien trop limitées pour pouvoir faire avancer les choses à un rythme soutenu. La fameuse réforme annoncée il y a 24 mois devait justement permettre de progresser en ce sens, il semblerait donc que ce soit loupé.

Julian Knight, président conservateur de la commission restreinte du numérique, de la culture, des médias et des sports de la Chambre des communes, a déclaré qu'une telle décision serait négative pour le gouvernement britannique et sa force de frappe en cas de problème dans ce secteur.

Nul doute que le gouvernement n'a pas l'intention de lâcher l'affaire mais pour le moment, les géants du numérique peuvent dormir sur leurs deux oreilles, du moins en ce qui concerne le Royaume-Uni. Pour rappel, l'Union Européenne vient de terminer l'écriture de la loi européenne DMA. Si celle-ci est validée, Apple, Google et compagnie vont faire la grimace. N'oublions pas l'entrée en vigueur du port USB-C obligatoire dès 2024 qui fait déjà déchanter la firme de Cupertino.

La rédaction vous conseille

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

Aucun commentaire pour le moment, lancez la discussion.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.