Elon Musk n'exclut pas de baisser le prix de rachat de Twitter

elon musk iconLe milliardaire Elon Musk continue de batailler avec Twitter sur l'exactitude du nombre de faux comptes, et a laissé entendre aujourd'hui qu'il pourrait essayer de renégocier l'accord de 44 milliards de dollars. Le patron a déclaré aux participants d'une conférence à Miami qu'un accord à un prix inférieur n'était pas "hors de question", rapporte le très sérieux Bloomberg.

Le nombre de faux comptes au coeur du problème

Musk a déclaré lors de cette fameuse conférence :

Actuellement, ce que l'on me dit, c'est qu'il n'y a tout simplement aucun moyen de connaître le nombre de bots. C'est aussi inconnaissable que l'âme humaine.

Celui qui a contribué à révolutionner l'automobile a par ailleurs ajouté qu'il estimait le nombre de faux comptes et de spams à 20% sur la plateforme, loin des 5% avancés par l'oiseau bleu. Mais surtout, le prix potentiellement inférieur est un rebondissement inattendu, étant donné que le dirigeant de SpaceX et de Tesla a accepté de payer une prime de 38 % sur Twitter lorsqu'il a conclu un accord avec le conseil d'administration de la société en avril dernier pour un total de 44 milliards.

elon musk twitter

Vendredi dernier, Musk avait annoncé qu'un rachat de Twitter était suspendu en raison de préoccupations concernant le nombre de robots sur la plateforme, beaucoup plus élevé que ce que l'entreprise avait estimé. Le milliardaire a indiqué sur Twitter que son équipe allait procéder à une analyse indépendante du nombre de bots et a également tenté d'obtenir des estimations de bots auprès de ses propres followers. Musk a ensuite été réprimandé par l'équipe juridique de Twitter pour avoir révélé - dans un tweet, bien sûr - la méthodologie de l'entreprise pour estimer la proportion de comptes robots sur la plateforme.

Plus tôt dans la journée, le PDG de Twitter, Parag Agrawal, a expliqué dans une série de tweets que les estimations externes des bots sont probablement fausses, puisque la plateforme inclut des données privées dans son décompte.


"Malheureusement, nous ne pensons pas que cette estimation spécifique puisse être réalisée en externe, étant donné le besoin critique d'utiliser des informations publiques et privées (que nous ne pouvons pas partager)", a tweeté Agrawal.

Musk a répondu à l'explication de ce dernier par un emoji "caca". Musk a également suggéré que Twitter vérifie si les utilisateurs sont humains ou non en les appelant au téléphone.

Une opération financière sur le point de capoter ?

Dan Ives, expert de Tesla (et Apple), analyste de la société de conseil financier Wedbush Securities, estime à moins de 50 % les chances que Musk aille jusqu'au bout de l'opération. Si Musk choisit de se retirer, il devra payer une "indemnité de licenciement" d'un milliard de dollars. Mais selon des experts juridiques qui se sont entretenus avec le Washington Post, Twitter pourrait poursuivre Musk pour les dommages financiers infligés à l'entreprise en raison de l'annulation précipitée de l'accord.

La rédaction vous conseille

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

Aucun commentaire pour le moment, lancez la discussion.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.