Le rachat d'Activision Blizzard par Microsoft est validé au Japon

call of duty R mobile icone jeu ipa iphone ipadC'est probablement le rachat qui fait le plus de buzz en 2023, Activision Blizzard est sur le point d'être racheté par Microsoft, ce qui signifie que le principal concurrent de la PlayStation détiendra des jeux très populaires comme Call of Duty, World of Warcraft, Diablo, Overwatch ou encore Candy Crush Saga. Si dans certains pays les régulateurs sont réticents face à cette grosse acquisition, au Japon, on préfère faire confiance à Microsoft !

Le Japon valide le rachat d'Activision Blizzard par Microsoft

Le rachat d'Activision Blizzard par Microsoft vient d'être validé par le régulateur japonais. Cette acquisition record de 69 milliards de dollars a suscité de nombreuses interrogations dans le monde entier, notamment en Europe et aux États-Unis. Toutefois, le Japon a pris une décision rapide en seulement deux semaines.

Le régulateur japonais estime que Sony et sa marque PlayStation ne seront pas victimes de pratiques anticoncurrentielles, car Microsoft est ouvert à des contrats de partenariats visant à distribuer Call of Duty sur d'autres plateformes que le PC et les Xbox. Cette décision a été saluée par Microsoft, qui considère le Japon comme un marché important pour son expansion.

xbox activision

Pourquoi le Japon a-t-il été si rapide pour valider le rachat d'Activision Blizzard par Microsoft ? Tout simplement parce que c'est Sony et sa PlayStation qui dominent de loin le marché au Japon. La Xbox et les ventes de jeux de la console sont quasiment invisibles dans ce pays. Le régulateur japonais a conscience que l'avance de Sony ne risque pas de fondre comme neige au soleil du jour au lendemain.

En Europe, la Commission européenne devrait rendre son verdict le 22 mai. Aux États-Unis, la FTC cherche à bloquer l'acquisition de Microsoft en pointant du doigt des problèmes majeurs de concurrence. Au Royaume-Uni, on rejoint l'avis du Japon en assurant qu'il n'y aura "aucune diminution substantielle de la concurrence en matière de jeux vidéos sur console".

Que se passe-t-il si les États-Unis refusent l'acquisition et le Japon ainsi que le Royaume-Uni accepte ?

Si le rachat est impossible dans un ou plusieurs pays, Microsoft ne pourra pas procéder à l'acquisition d'Activision Blizzard dans ces pays, ce qui peut affecter sa stratégie d'expansion et sa capacité à atteindre les marchés locaux. En cas de rejet, le créateur de la Xbox a toujours la solution de la négociation en acceptant des conditions strictes, cela peut inclure des cessions d'actifs, des restrictions sur les pratiques commerciales ou des mesures pour garantir la concurrence sur le marché.

Mais ce n'est pas l'objectif... Si Microsoft dépense 69 milliards de dollars pour acquérir Activision Blizzard, ce n'est pas pour être limité dans certains pays. Il est normal que l'entreprise souhaite exploiter au maximum les licences achetées et puisse utiliser toutes les pratiques commerciales qu'elle désire (sans qu'elles deviennent anticoncurrentielles).

Vous aimerez peut-être

Nos derniers articles

Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

Aucun commentaire pour le moment, lancez la discussion.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur.