Nintendo précise sa stratégie mobile pour les futurs jeux

best-selling-snes-super-ninten ipa iphoneLes dirigeants de Nintendo ont analysé les retours des premiers jeux pour iOS comme Super Mario Run.

Alors après Pokémon Go, Super Mario Run ou encore Fire Emblem Heroes, à quoi peut-on s'attendre de la part de Nintendo sur iOS et Android ? L'idée première est d'intensifier la présence du nippon comme l'explique le président Tatsumi Kimishima lors d'une interview donné aux investisseurs du groupe :

Nous prévoyons de lancer 2 à 3 jeux par an que les consommateurs pourront apprécier en tant qu’applications mobiles Nintendo.

 

Quel modèle économique pour Nintendo sur iOS / Android ?

Le modèle freemium ou premium n'est pas encore fixé, comme l'explique le Directeur Shigeru Miyamoto :

Nous testons différents types d’applications pour les smartphones, incluant différents titres et modèles économiques.

En gros, il faudra s'attendre à une alternance selon les jeux et les périodes. Ce qui marche le mieux à un moment n'est pas ce qui fonctionnera l'année suivante.

Le but ? Faire connaitre les licences à d'autres joueurs

Nintendo ne veut pas se tirer une balle dans le pied ni mécontenter les joueurs de salon, les mobiles sont l'occasion de faire connaitre les licences tel que Mario ou Zelda à de nouveaux publics. Ils espèrent ainsi convertir les joueurs mobiles en joueurs de salon plus tard. Le président du groupe nous l'assure :

Nous sommes conscients que nous devrions faire usage des supports mobiles, qui se sont répandus plus loin que les systèmes dédiés au jeu vidéo, pour attirer en particulier les jeunes générations.

Nous allons profiter du support mobile afin d’augmenter le nombre de personnes qui connaissent les franchises Nintendo, bien que la Nintendo 3DS et la Nintendo Switch restent nos marchés les plus importants.

 

DENA : le développeur mobile de Nintendo

Le partenariat entre Nintendo et DeNA semble exclusif et les prochains titres seront également développés par DeNA. A la question d'un nouveau Mario ou d'un prochain Zelda, nous n'avons pas eu de réponse mais avec 2 à 3 jeux forts par an, on peut parier dessus.

Par contre, le seul moyen pour convertir des joueurs mobiles sera de proposer des jeux vraiment intéressants en terme de gameplay et de contenus. Non ?

nintendo ios

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

5. lecanar - iPhone premium

08/02/2017 à 00h59 :

@karatag - iPhone
3DS + 2DS = 65 millions d'unités vendues.
C'est pas trop mal quand même. Bien qu'on soit loin des scores de la DS ou du/de la Game Boy c'est sûr.
C'est pas la Wii U non plus. 😅

4. Titan - iPhone

07/02/2017 à 22h59 :

@karatag - iPhone
Mdr cash je m'en rappel , y avait eu des articles sur isoft

3. steven - iPhone

07/02/2017 à 21h48 :

Moi c'est surtout question de contenu car pour Mario manque de niveau... Je n'y joue plus car pas le goût de faire les même nivaux à l'infini pour récupérer l'étoile quoi me manque pareil pour les défi ça devient plate à un moment

2. karatag - iPhone

07/02/2017 à 21h21 :

Qui se rappelle de l'époque où Nintendo ne voulait pas se lancer dans le jeu mobile car c'était de la concurrence direct à leur consoles portables ?

Puis ils ont essayé après le bilan en demi teinte de la 3DS et hooo ils ont découvert que ça rapportait plus que n'importe quel autre jeu

1. dragoncryst - iPhone premium

07/02/2017 à 19h34 :

Oui mais des vrai jeux et qui ne demande aucune connexion à internet.
Donc par exemple un vrai Mario que l'on paye par exemple 10€ et qui ne demande rien d'autre.
Car les free to play ça devient barbant.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus