Apple est accusé de pratiques anticoncurrentielles en Russie

Actu AppleCe n'est pas la première fois qu'Apple est concerné par ce type d'enquête dans le monde. Cette fois c'est la Russie qui suspecte Apple de pratiques anticoncurrentielles. Elle avait déjà subi une plainte en mars de Kaspersky.

L'enquête lancée suite à une plainte

Si Apple est dans cette situation en ce moment, c'est à cause du célèbre anti-virus Kaspersky qui a justement son siège en Russie. La plainte concerne l'App Store, Kaspersky accuse Apple de bloquer des mises à jour importante et dénonce une position abusive dans la gestion de la boutique d'applications. Un manque de liberté, des décisions strictes et des justifications peu crédibles.

 
kaspersky

Plus grave encore, Kaspersky se plaint aussi d'avoir eu son application de contrôle parental "Kaspersky Safe Kids" supprimée de l'App Store, car sa méthode de fonctionnement des profils ne respectait plus la politique d'Apple.
Un gros business qui s'est effondré du jour au lendemain. La Federal Antimonopoly Service a donc ouvert l'enquête pour des méthodes anticoncurrentielles et quand même (un peu sauvage) d'Apple. Pendant des années, l'application de contrôle parental était présente sur iOS et rassemblait de nombreux utilisateurs. Un matin, Kaspersky a reçu un mail annonçant que ce bon vieux temps était fini et que l'application ne respectait plus les règles de l'App Store.
Au final, tout peut s'arrêter brutalement et sans prévenir avec Apple.

Un retrait suite à l'ajout du "Temps d'écran" sur iOS 12 ?

Apple se débarasserait-il de la concurrence quand ça l'arrange ? Kaspersky n'en doute pas, l'entreprise en est sûre !
Lors du lancement d'iOS 12, Apple a intégré la fonction "Temps d'écran" qui reprend la majorité des fonctions de "Kaspersky Safe Kids". Du coup, Apple préfère que les utilisateurs passent par sa nouvelle fonctionnalité plutôt que par des apps tierces qui ne lui appartiennent pas. La méthode de fonctionnement des profils qui ne respectaient pas les règles de l'App Store ne serait qu'un prétexte pour la suppression.

Si l'enquête prouve qu'Apple a des pratiques anticoncurrentielles en Russie, l'entreprise californienne risque d'avoir une lourde amende et d'être obligée de revenir sur ses décisions envers Kaspersky.

Récemment, Apple a eu des problèmes avec d'autres applications iOS comme Spotify qui a lui aussi déposé une plainte à la Comission Européenne pour dénoncer l'abus de position d'Apple, tout comme Kaspersky.
La majorité des développeurs sont principalement mécontents de la commission que prend Apple sur chaque abonnement dans une application. Au final, entre ça, les suppressions d'applications sans aucun avertissement, les mises à jour bloquées par les équipes de l'App Store , il vaut mieux se la jouer discret et se tenir à carreau quand on est développeur iOS.

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

1. rophi60 - iPhone premium

08/08/2019 à 18h18 :

Kaspersky 👏🏼👏🏼

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus