Google Stadia : pas d’exclus car Google est trop radin ?

google stadia icone jeu ipa iphoneLe service Google Stadia fait beaucoup parler de lui, mais certainement pas de la façon dont aimerait Google. Un récent rapport s'est posé la question "pourquoi le catalogue n'offre pas beaucoup d'exclusivité de jeux ?". Après tout, Google est une entreprise puissante avec des moyens financiers gigantesques, mais pourtant les développeurs n'embarquent pas sur la croisière Stadia. Il y aurait une raison...

Les offres proposées aux développeurs ne sont pas intéressantes

Imaginez être développeur de jeu vidéo, une grosse entreprise vient vous voir pour vous proposer de travailler sur un ou plusieurs jeux en exclusivité pour son catalogue, vous allez vous attendre à une offre très intéressante à la fois en visibilité et en revenus.
Cependant, avec Google ça serait loin d'être le cas... L'entreprise souhaiterait que son service de jeux vidéo à la demande rencontre un succès, mais avec un petit investissement ! Sauf que ça ne marche pas comme ça.

Un récent rapport de Business Insider révèle que les démarches de l'équipe de Google Stadia avant le lancement officiel du service, n'ont pas convaincu les développeurs qui ont été approchés.
Ça a été le cas d'un développeur indépendant qui a préféré rester anonyme : "Nous avons été approchés par l'équipe Stadia. Habituellement, avec ce genre de choses, ils proposent une offre qui vous inciterait à aller avec eux". Visiblement, l'offre faite à plusieurs développeurs n'a pas été attractive. Si Google avait été plus convaincant (probablement sur le chèque), le service de jeux vidéo serait à l'heure actuelle inondé d'exclusivités.

google stadia android

Au-delà de l'aspect financier, plusieurs développeurs ont répondu que Google n'avait "rien à leur apporter". Quand vous développez un jeu, vous avez envie que celui-ci soit joué par le plus grand nombre de personnes qui y ont accès. Google n'a pas été persuasif concernant l'audience à l'ouverture du service et sur les mois qui suivront.

La peur de la fermeture du service

L'autre raison qui n'a pas motivé les développeurs c'est la réputation de Google par rapport à ses services. Dans le passé, plusieurs services de Google ont été fermés brusquement sans aucune alternative. Avec Stadia, le géant californien se lance dans un nouveau secteur et vu comment c'est parti, il y a un grand risque que le service de jeux vidéo ne dure pas. Il y a un énorme manque de confiance envers Google sur ce point. Il n'y a rien de pire pour des développeurs de travailler jour et nuit et de recevoir un appel, ou un e-mail, informant que tout est fini.

Du côté du géant californien, on a annoncé la sortie de 120 jeux courant l'année 2020. Patrick Seybold qui est salarié de Google dans l'équipe Stadia a déclaré que les éditeurs et développeurs étaient tous solidaires et voulaient absolument que le service de Google réussisse et rencontre le succès mérité.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus