StopCovid : 1,7 million, collecte de données et interoperabilité nulle

stopcovid france icone app ipa iphoneDepuis le 2 juin, StopCovid France est disponible pour lutter contre la propagation du COVID-19 en traçant les utilisateurs entre eux.

Après un bon départ, les premiers grains de sable se montrent. Si des soupçons de favoritisme et de surfacturation n’aident pas à rendre l’app populaire, il y a de nouveaux éléments à prendre en compte.

Stopcovid

StopCovid peine au niveau téléchargements

StopCovid comptabilise désormais 1,7 million de téléchargements en deux semaines de vie selon les chiffres de Franceinfo glanés auprès de Cédric O, le secrétaire d’État au numérique.

Après avoir attiré 600 000 personnes le premier jour, l’app avait atteint le million en 5 jours, puis 1,5 million de téléchargements en 10 jours.

Le nouveau chiffre montre que la progression ralenti fortement, surtout qu’on ne sait pas si les téléchargements sont transformés en utilisateurs actifs sur iPhone ou Android.

Mais Cédric O préfère avancer le fait que la pandémie est aujourd’hui faible et que l’utilité de l’application est relative. C’est exactement ce que nous disions avant sa sortie, sortir une app comme celle-ci après la « guerre » ne sert à rien. Mais il y a pire.

Une "faille de sécurité" importante

Si le gâchis est perceptible, il faut aussi regarder du côté de la sécurité de nos données.

Gaëtan Leurent, un chercheur français en cryptographie de l’Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA) a découvert que StopCovid collecte plus de données que prévu. L’application développée gratuitement récupère les identifiants de toutes les personnes croisées par un utilisateur, alors qu’elle aurait du le faire seulement pour celles qu’on croise à moins d’un mètre. Et à chaque fois, tout est envoyé sur un serveur, contrairement à la solution d’Apple et de Google qui offre un système décentralisé.

L’app de la France critiquée pour son interopérabilite nulle

Dernier point, et non des moindres, l’interopérabilité de l’app StopCovid.

En vue des voyages touristiques qui vont reprendre avec l’arrivée des grandes vacances, Bruxelles et les États membres de l’UE se sont accordés sur une solution technique pour réaliser des échanges d'informations entre les apps de traçage nationales qui utilisent une architecture décentralisée.

Si le test pilote de fera entre l'Allemagne, les Pays-Bas, la Pologne et l'Irlande, la France est automatiquement exclue avec son système privé.

Même si la Commission indique que les travaux se poursuivent pour étendre l'interopérabilité aux apps de traçage centralisées, il est clairement dommage que la première destination touristique au monde face cavalier seul. Et quand on sait que Cédric O suggère le téléchargement des apps de traçage des autres pays pour palier au problème...

Avez-vous installé Stopcovid ? Si oui, pourquoi ?

Télécharger l'app gratuite StopCovid France



stopcovid france capture app ipa iphone

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

14. Lo1c74 - iPhone

19/06/2020 à 12h21 :

@baloote - iPhone
Attention au biais de surconfiance (https://youtu.be/LWEI2zEH7XA)

13. Mbk28

19/06/2020 à 06h36 :

A part pour des raisons idéologiques ou/et pour ceux habitant en region parisienne, cette app ne sert strictement a rien. Il faut relire l’avis de la CNIL avant la sortie pour constater les nombreuses lacunes qui y sont soulevées

12. SamSuffit - iPhone premium

19/06/2020 à 00h07 :

Non, mon protocole c’est de bien respecter les gestes barrières ainsi je croise des malades et alors?

11. Gurvan - iPhone premium

18/06/2020 à 23h30 :

J’aurais bien tendance à penser de même, @jmarc91 - iPhone premium, en effet...

10. Thibault974 - iPhone premium

18/06/2020 à 13h27 :

@Lo1c74 - iPhone
Tu as tout dit ! Merci 💪🏼

9. Risitas - iPhone

18/06/2020 à 12h24 :

Le peu d’utilisateur rend cette app obsolète.
si en plus l’app est sujets à controverse , le nombre d’utilisateur ne risque pas d’augmenter

8. baloote - iPhone

18/06/2020 à 11h23 :

L’application est un plus, mais le respect des règles « basiques » d’hygiène, de bon sens ainsi que les gestes barrières sont déjà bien pour bloquer la propagation.
J’essaye d’appliquer cela autant que faire ce peu et j’estime que c’est amplement suffisant.

7. Lo1c74 - iPhone

18/06/2020 à 10h14 :

@lucien - iPhone
Ou alors on sera prêt pour une potentielle seconde vague. C’est pas LA solution mais c’est une partie de la solution. Si on veut correctement contrôler l’épidémie, il faut mettre toutes les chances de notre côté non ?

6. Lo1c74 - iPhone

18/06/2020 à 10h12 :

@Jeanvaljean - iPhone
Tu veux dire qu’ils aient laissé passer l’app sur leur store ? Il ne sont pas là pour juger les fonctionnalités ou le code mais pour faire respecter les règles de publication de leur magasin d’app. Dans ce cas, pourquoi autorise t’il FB et Google Chrome dans leur magasin alors qu’il récolte bien plus de données ?

5. jmarc91 - iPhone premium

18/06/2020 à 10h09 :

Application juste fait pour tracer les gens et voir à quel point c est des moutons!!!!!

4. Lo1c74 - iPhone

18/06/2020 à 10h08 :

J’ai installé cette application pour son but avant tout: réduire le nombre de contaminations et donc potentiellement de mort. Après avoir peser le pour et le contre basé sur des preuves, le pour l’a emporté avec un système respectant assez bien la vie privée (identifiant unique anonyme) et bien moins intrusif au niveau de la collecte des données que les services des GAFA que j’utilise régulièrement.

Ce problème soulevé par l’Inria est un problème de transparence c’est sur. Cependant, dans quelle proportions remet il en question la violation de la vie privée ? Il me semble, dites moi si j’ai tort, que quoi qu’il en soit, les données reçu par le serveur sont anonyme car générées toutes les x minutes par les téléphones des utilisateurs. Le serveur connaît donc uniquement les contacts à risque via leur identifiant anonyme.

3. Risitas - iPhone

18/06/2020 à 10h01 :

Rien d’étonnant dans cet article.

2. Jeanvaljean - iPhone

18/06/2020 à 09h33 :

Cocorico! A vouloir faire sa propre app, la France s’exclue de l’interopérabilité...

Cependant, que Apple et Google laisse une faille sur un projet de cet ampleur, c’est une honte compte tenu des moyens à leur disposition (valeur boursière et capital). Pourquoi ne pas la soumettre à des white hat ?

1. lucien - iPhone

18/06/2020 à 08h57 :

Non je n’ai pas installé cette application... pour la simple raison que je suis certain qu’elle sera inefficace comme sa cadette « saip : alerte attentat »... le gouvernement Français c’est engouffré en solo dans la création d’une application qui va coûter des centaines de milliers d’€ de maintenance pour rien...

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus