L’UFC-Que Choisir porte plainte contre Nintendo et ses Joycons

nintendo switch iconeÀ travers son combat contre l’obsolescence programmée, et après avoir analysé les manettes Switch avec un test laboratoire, l’UFC-Que Choisir porte contre Nintendo pour obsolescence programmée.

 

Plainte pour obsolescence programmée contre Nintendo

L'association qui a pour but de défendre les consommateurs, l'UFC- Que Choisir, a porté plainte ce mardi 22 septembre 2020 contre Nintendo. La raison ? L’obsolescence programmé des joycons sur la Nintendo Switch. Il y a de cela un an, ils avaient déjà envisagé de porter plainte, c'est maintenant chose faite.

Depuis très longtemps, ils reçoivent des milliers de plaintes d'utilisateurs qui se plaignent des joycons qui se cassent beaucoup trop rapidement. On se rappelle d'ailleurs qu'il y a un an, Nintendo France avait pris la décision de réparer gratuitement les manettes, preuve que Nintendo n'est surement pas innocent à 100% dans cette histoire.

Ils expliquent même qu'à la suite de leur communiquer en novembre 2019, ils avaient reçu pas moins de 5000 plaintes en moins de 48h.

jugement

Les actions de Nintendo France effectuées il y a un an ne suffise donc pas à effacer cette histoire et l'UFC- Que Choisir compte bien ne pas lâcher l'affaire. Nintendo va devoir rendre des comptes à la justice dans cette histoire qui n'est pas prête de se terminer.

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

1. koukoutt - iPhone

23/09/2020 à 07h14 :

quelqu’un aurait un lien ou une adresse afin de profiter du programme de remplacement des manettes de la switchMerci

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus