Elle porte plainte contre Apple après son licenciement #AppleToo

Actu AppleL'histoire a commencé il y a quelques mois et elle est encore loin d'être terminée. L'une des employées d'Apple est soupçonnée par la société d'être à l'origine du mouvement #AppleToo. Ell a donc été licenciée mais décide en cette fin d'année de porter plainte pour licenciement abusif. Explications.

 

#AppleToo fait des dégâts

C'est une histoire qui a commencé il y a quelques mois. Au mois de juillet dernier, nous apprenions que l'ambiance était assez tendue entre les employés et les dirigeants d'Apple. La cause principale, la fin du télétravail mais également d'autres directives que certain(e)s ont du mal à avaler.

keynote unleashed 18 octobre 2021 intro apple park

Par la suite, nous avons découvert qu'Apple interdit à ses employés de discuter de l'équité salariale autour de l'entreprise. Pour rappel, plusieurs personnes concernées s'étaient regroupées dans un canal sur l'application Slack pour critiquer les méthodes de la société. 

L'histoire ne se termine pas là car un hashtag #AppleToo avait également vu le jour sur Twitter avec pour objectif d'inciter tous ceux qui voudraient raconter une mésaventure en tant qu'employé chez Apple.

Depuis, nous n'avions plus trop d'échos à ce sujet mais voilà que mi-octobre, nous apprenions qu'Apple a trouvé la personne à l'initiative du mouvement #AppleToo et qu'elle l'a tout simplement licenciée sur le champ.

Nous arrivons donc à début novembre et devinez quoi, il y a une suite. Comme l'indique The Verge, connue sous le nom de Janneke Parrish, cette désormais ex-employée d'Apple décide de porter plainte contre Apple.

Selon elle, les raisons de son licenciement sont totalement injustes et mal interprétées. Si Apple voit cela comme une attaque envers l'entreprise, Parrish imaginait cette initiative comme le début d'un débat autour de certains problèmes internes non gérés et depuis bien trop longtemps sans réponses.

En toute logique, l'avocat de Parrish s'est exprimé sur le sujet et en a profité pour critiquer les méthodes des grandes entreprises dans le secteur technologique. Il ne reste donc plus qu'à patienter en attendant le verdict final du juge en charge du dossier qui aura la lourde tâche de donner raison soit à cette employée soit au géant Apple.

Il semble que toutes les entreprises technologiques utilisent le même livre de jeu. Elles se débarrassent des organisateurs au franc-parler en affirmant qu'ils sont responsables d'une fuite sans aucune preuve ou documentation que cette personne était effectivement responsable. Mon client nie avoir divulgué cette information.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.