Apple a demandé à Telegram de supprimer des chaines liées aux manifestations en Biélorussie

telegram messenger icone app ipa iphone ipadC'est une première dans l'histoire de l'App Store et c'est aussi une grave entrave dans la liberté d'expression des utilisateurs iOS. Le PDG de Telegram Pavel Durov a expliqué à plusieurs médias avoir reçu une demande "express" de l'Apple Park assez inédite...

Apple exige que Telegram supprime du contenu

Ce n'est pas dans les habitudes d'Apple, mais pour la première fois, l'entreprise a demandé la censure. Le 8 octobre dernier, l'équipe Telegram a reçu un message de la firme de Cupertino avec comme demande la suppression de plusieurs chaines spécialisées dans le conflit actuellement en cours en Biélorussie. Ces chaines concernées étaient gérées par des manifestants pro-démocratie. Ces messages qu'Apple a demandé à supprimer étaient essentiellement des messages de propagande pour résister et ne rien lâcher dans le combat contre le président biélorusse Aleksandr G. Lukashenk. Sans aucune incitation à la violence ni de menace, ces messages demandaient au peuple de continuer à manifester dans les rues et à exprimer sa colère !

Selon le PDG de Telegram, la demande d'Apple n'aurait pas été effectuée suite à des pressions extérieures (même si on ne pourra jamais vraiment le prouver), mais plutôt suite à une inquiétude avec les règles de l'App Store. En effet, dans ces messages des manifestants pro-démocratie, il n'y avait aucune incitation à enfreindre la loi, mais il y avait des données personnelles de personnes haut placées en Biélorussie. C'est essentiellement ce détail qui a poussé la firme de Cupertino à faire cette demande à Telegram.
Pavel Durov a expliqué :

Je pense que cette situation n'est pas en noir et blanc et préfère laisser les chaînes en place, mais Apple n'offre généralement pas beaucoup de choix pour des applications comme Telegram dans de telles situations. Malheureusement, je suppose que ces chaînes finiront par être bloquées sur iOS, mais resteront disponibles sur d'autres plates-formes.

telegram

Avec cette déclaration, le PDG de Telegram a lancé une petite polémique, surtout en Biélorussie où Apple a été accusé de marcher main dans la main avec le gouvernement qui a menacé cette semaine d'utiliser des armes meurtrières contre les manifestants les plus réfractaires.
Apple a officiellement répondu à cette affaire au média Gazeta, en expliquant que les informations communiquées par le PDG de Telegram n'étaient pas tout à fait exactes puisque la demande était plus de supprimer les messages divulguant des informations personnelles plutôt que de fermer les chaines des manifestants pro-démocratie.

 

Télécharger l'app gratuite Telegram Messenger



telegram messenger capture app ipa iphone ipad

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus