Google : 1 million d'amende pour non respect du classement des hôtels en France

google iphoneCe n'est pas parce qu'on s'appelle Google qu'on peut appliquer ses propres règles. La firme de Mountain View l'a probablement compris après cette condamnation de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Google vient de recevoir une amende assez élevée !

Google condamné en France

Si cette amende n'aura aucun impact sur le chiffre d'affaires du géant californien, elle impactera tout de même l'image de l'entreprise sur le sol français. La DGCCRF vient de prendre la décision de sanctionner Google pour avoir pris l'initiative de concevoir un classement "maison" des hôtels dans son moteur de recherche en France.
En effet, sur une base d'étoiles attribuées par les utilisateurs, Google affirmait qu'un hôtel était mieux que l'autre, une situation qui manquait de fiabilité puisqu'on connait le business des bons et mauvais avis que vendent certains sites internet... Normalement, l'entreprise était censée mettre en avant les données communiquées par Atout France (l'Agence de développement touristique), ce qui n'a pas été respecté. Après plusieurs années avec différentes remontées de professionnels mécontents, Google n'a pu continuer à proposer cette organisation et vient de corriger cette pratique.

google

Dans son communiqué officiel, la DGCCRF déclare :

Saisi de plaintes d’hôteliers dénonçant l’affichage sur Google d’un classement trompeur des hébergements touristiques, la DGCCRF a contrôlé en 2019 et 2020 la nature et la loyauté des informations délivrées par la plateforme. Les classements de plus de 7500 établissements ont été automatiquement collectés et ont fait l’objet d’un traitement algorithmique : l’étude de la concordance entre le classement Google et le seul classement officiel existant en France et délivré par Atout France (le classement par ‘étoiles’, allant de 1 à 5), a été automatisée, ce qui a permis de comparer les classements sur un nombre conséquent de cas.

L’enquête a permis de révéler que Google avait substitué au classement Atout France une classification établie selon ses propres critères. Or cette classification prêtait grandement à confusion par sa présentation et par l’utilisation identique du terme « étoiles » selon la même échelle allant de 1 à 5, pour classer les hébergements touristiques.

Le communiqué poursuit en affirmant que le procureur de la République a proposé à Google Ireland Ltd et Google France de payer une amende de 1,1 million d'euros, ce qui a été accepté par l'entreprise. Cela permettra d'éviter une sanction qui pourrait être bien plus lourde !
Ce changement qui parait sans importance est un soulagement pour les hôtels qui n'en pouvaient plus du manque de reconnaissance malgré leurs bonnes positions dans le classement d'Atout France. Le principal syndicat de l'hôtellerie restaurant explique :

C'était crucial, pour nous, de protéger les étoiles des hébergements classés: ce classement fait par Atout France a une valeur, il correspond à plus de 250 points à respecter: superficie de la chambre, présence d'une salle de bains, nombre de prises... Nous nous sommes insurgés contre cela dès 2008.

Une bonne nouvelle qui va remettre les choses dans l'ordre et permettre de valoriser les hôtels les mieux notés par l'agence de développement touristique.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

1 Tiago Dias Leite - iPhone

15/02/2021 à 18h24 :

A ouais quand même après, 1 Million sait rien pour eu ahah

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.