Nissan dément avoir été approché pour l'Apple Car

nissan charge icone app ipa iphone ipadAprès des années de grand flou, la voiture Apple semble de plus en plus probable. Mais pour y parvenir, Apple aurait décidé de trouver un partenaire. Après Hyundai, Apple aurait approché Nissan ces dernières semaines afin de discuter de la production de la future Apple Car.

Selon un rapport du Financial Times, les négociations entre les deux sociétés ont été «brèves» et les discussions n'ont pas abouti en raison de désaccords sur les spécificités de l'Apple Car.

Nissan et Apple n'auraient finalement pas étudié un partenariat

Cette information corrobore ainsi un rapport plus ancien du Nikkei Asia qui citait Nissan comme l'un des six constructeurs automobiles japonais qu'Apple envisageait pour son «Apple Car». 

nissan aryia


Nissan et Apple se seraient accrochés sur la façon dont un partenariat se déroulerait réellement. Selon certaines informations, Nissan craignait qu'un accord avec Apple ne le rétrograde en un simple «fournisseur de matériel», soit la même raison qui avait été par Hyundai.

On s'attend à ce que l'Apple Car soit entièrement marquée par Apple, y compris le logiciel et le design. Bien qu'Apple ait la capacité en interne de concevoir ses propres logiciels et matériels, il n'est pas positionné pour construire un véhicule à grande échelle, c'est pourquoi un partenariat est considéré comme une caractéristique indispensable au projet.

Lors d'une présentation des résultats, le directeur de l'exploitation de Nissan, Ashwani Gupta, a déclaré que Nissan était ouvert aux partenariats, mais seulement si la partie adverse s'adapte aux services de Nissan, et non l'inverse. Le directeur de l'exploitation a déclaré que Nissan avait sa propre clientèle à satisfaire et qu'il ne «changerait pas» la façon dont il fabrique des voitures.

Plus tôt dans l'année, suite aux informations faisant état d'un rapprochement potentiel avec Apple, les actions de Hyundai ont bondi de plus de 25% mais sont restées volatiles après l'arrêt des négociations. Tentant de s'éloigner d'un scénario similaire, Nissan a rapidement et sans équivoque confirmé dans un communiqué qu'il n'était «pas en pourparlers» avec Apple mais qu'il restait ouvert à travailler avec d'autres sociétés.

Apple reste une société secrète qui ne confirme jamais l'existence de produits et de projets inédits. La déclaration de Hyundai plus tôt dans l'année confirmant qu'elle était en négociations avec le géant de la technologie a probablement bouleversé les plans des dirigeants, car elle a été considérée comme une confirmation qu'Apple travaille bel et bien sur une voiture électrique autonome. La déclaration a été rapidement reformulée pour supprimer la mention d'Apple. Peu de temps après, les discussions entre les deux se sont brutalement arrêtées.

Malgré la quantité abondante de fuites sur la voiture autonome d'Apple, il faudra attendre 2024 au mieux pour apercevoir un modèle, voire 2026 selon Bloomberg. D'ici là, nul doute que nous aurons bien plus de détails sur le projet Titan.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.