Le procès Apple vs Epic Games ajourné, le verdict attendu rapidement

actualite apple iphone ipad macAprès un peu plus de trois semaines de témoignages, de preuves, de débats sur la définition d'un jeu, et plus encore, le procès Epic contre Apple a été officiellement ajourné. Maintenant, la juge Yvonne Gonzalez Rogers s’est retirée et va analyser le dossier pour rendre une décision dans l'affaire au cours des prochains mois.

 

Dernier jour du procès

Au lieu des arguments de clôture traditionnels, le dernier jour du procès d’aujourd’hui a consisté en trois heures de va-et-vient entre le juge Rogers et les avocats d’Apple et d’Epic. Le juge Rogers a posé aux deux parties diverses questions sur les trois dernières semaines de témoignage.

apple et epic games

L’un des points mentionnés à plusieurs reprises par le juge Rogers lors du procès est que les clients ont la possibilité de choisir l’écosystème qu’ils utilisent, en se référant à Android par rapport à iOS.

Il y a beaucoup de preuves dans cette affaire que sur le marché des appareils, la stratégie commerciale d'Apple est de créer un type particulier d'écosystème qui soit attrayant pour les acheteurs.

L’autre élément majeur concerne les achats intégrés. Cela fait référence aux directives d'Apple selon lesquelles les développeurs ne sont pas autorisés à «inciter» les clients à effectuer des achats numériques en dehors de l'App Store. Ici, la juge Rogers a spécifiquement fait référence à une affaire de carte de crédit qui avait déjà été portée devant la Cour suprême des États-Unis.

Le juge Rogers a également pressé Epic spécifiquement sur les solutions potentielles. «Je ne comprends toujours pas où vous vous attendez à ce que cela mène», a-t-elle déclaré à un moment donné. L’avocat d’Epic a expliqué qu’Apple n’avait pas à céder l’accès à l’écosystème de l’iPhone, mais plutôt à se débarrasser des restrictions spécifiquement anticoncurrentielles.

Le juge Rogers a noté qu'Epic, cependant, a probablement des «arrière-pensées» dans cette affaire.  

Epic est là parce que si un accord est trouvé, ils passent d'une entreprise de plusieurs milliards de dollars à une entreprise de peut-être un billion de dollars, qui sait. Mais ils ne le feront pas par gentillesse de cœur.

 

Et maintenant ?

Maintenant que cette partie est terminée, le procès Epic contre Apple a été officiellement ajourné. Le juge Rogers avait à un moment mentionné une décision à venir le 13 août, mais il s'est avéré que c'était une tentative de blague parce que le 13 août 2020 était la date à laquelle Epic a déployé sa solution de paiement «hot fix» pour contourner l'App Store.

La juge Rogers n'a pas fourni de date précise à laquelle elle espère prendre une décision, mais elle a dit qu'elle voulait «y arriver pendant que le souvenir du témoignage est frais».  Elle aura cependant plus de 4 500 pages à examiner, donc cela prendra un certain temps.

Maintenant, c’est l’heure des paris ! Qui va gagner ? Apple, Epic ou match nul avec des confessions des deux côtés ?

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

2 Wacko - iPhone premium

24/05/2021 à 23h32 :

Oui, le consommateur a le choix entre l'écosystème d'Apple et celui d'Android. Donc, la juge a bien retenue qu'il n'y a aucun monopole de la part d'Apple. Donc, l'ouverture d'iOS ne sera pas exigée par la juge.

Cependant, concernant les achats intégrés, la juge peut très bien donner raison à Epic Games, tout en les exortant à trouver un accord avec Apple pour clore cetta affaire. Ce qui fera sans doute jurisprudence avec Spotify, Netflix, etc, qui voudront aussi leur part du gâteau.

Et je vois mal Epic Games vouloir uniquement un accord là-dessus, ils continueront à mettre le bazar en attaquant de nouveau Apple une deuxième fois, puis une troisième fois... jusqu'à obtenir l'ouverture complète d'iOS et ainsi pouvoir proposer son propre store et s'affranchir définitivement des règles de l'App Store.

Je pense malgré tout qu'Epic perdra ce procès, mais qu'il y aura un accord quand même. La juge a dû retenir le fait qu'Epic a contesté des règles qu'ils ont violé pour gagner plus d'argent. Mais comme le consommateur a le choix, vaut mieux qu'Epic reste persona non grata sur iOS pour toujours...

1 djidji63 - iPhone

24/05/2021 à 23h13 :

Apple.
Mais belle tentative d’Épic.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.