La Corée du Sud fait plier Apple sur sa commission (màj)

app store logo icon ios 11La commission de l'App Store d'Apple est menacée par une nouvelle loi antitrust en Corée du Sud qui est "presque certaine" d'obtenir les votes nécessaires aujourd'hui.

Cela permettrait aux développeurs de choisir leurs propres plates-formes de paiement et d'éviter la commission de 15 % ou 30 % qu'ils doivent actuellement payer à Apple pour les ventes d'applications et les achats intégrés.

Contexte anticoncurrentiel

Le monopole d'Apple sur la vente d'applications iOS et les achats intégrés est la plus grande préoccupation actuelle à l'égard du géant de la technologie. Alors qu'Apple affirme que la définition pertinente du marché est "applications pour smartphones", dans lesquelles elle n'a pas le monopole, de nombreux régulateurs et législateurs du monde entier considèrent la définition du marché comme des "applications iOS". Si Apple explique qu'on peut très bien lancer une app Android seule, rater les clients iOS est une perte énorme.

De nombreux développeurs aimeraient pouvoir choisir leur plateforme de paiement, et un nombre croissant de gouvernements semblent favorables à cela.

Apple reste d'avis qu'il a créé le marché des applications iOS et a le droit d'être récompensé pour cela et pour l'opportunité qu'il offre aux développeurs. L'entreprise a fait un revirement massif lorsqu'elle a réduit sa commission de 30 % à 15 % pour la grande majorité des développeurs, mais s'est jusqu'à présent tenue à ses armes en ce qui concerne sa politique, n'offrant qu'une petite concession pour régler un récent procès.

app store japon 2021
 

La commission de l'App Store menacée en Corée du Sud

La semaine dernière, nous avons signalé que la Corée du Sud travaillait sur une loi visant à forcer Apple et Google à permettre aux développeurs d'offrir des plateformes de paiement tierces dans leurs applications. Un vote aurait pu avoir lieu le lendemain, mais a été retardé, ce qui a probablement garanti qu'il avait suffisamment de soutien pour être adopté.

Bloomberg rapporte que le vote aura lieu aujourd'hui et que cela devrait se faire :

La Corée du Sud devrait devenir le premier pays à adopter une loi mettant fin à la domination d'Apple et de Google sur les paiements sur leurs plateformes mobiles, créant un précédent potentiellement radical pour leurs activités lucratives dans les magasins d'applications partout, de l'Inde aux États-Unis [...]

La loi sur les entreprises de télécommunications exigerait de donner aux utilisateurs le libre choix des fournisseurs de paiement d'applications. Le projet de loi, qui est presque certain d'adopter un vote de l'Assemblée lundi compte tenu de la supermajorité du parti au pouvoir, ouvre la porte à des entreprises comme Epic Games Inc. pour qu'elles puissent traiter directement avec les utilisateurs et contourner les frais du propriétaire de la plate-forme.

D'autres gouvernements surveilleront de près, et un analyste dit que l'humeur dominante dans le monde suggère que d'autres pays pourraient bien suivre l'exemple de la Corée. Guillermo Escofet, analyste d'Omdia, spécialisé dans les plateformes numériques grand public, a ainsi ajouté :

Cela pourrait présager des actions similaires ailleurs. Les régulateurs, les législateurs et les plaideurs en Amérique du Nord et en Europe examinent également les règles de facturation des app-stores, et l'humeur politique dominante est devenue hostile à l'énorme quantité de pouvoir concentrée entre les mains des géants de la technologie.

Il est clair que la première brèche devrait rapidement déboucher sur une multitude de cas similaires partout dans le monde. Spotify, Epic, Microsoft, Facebook et de nombreux acteurs importants militent depuis des années pour une ouverture et une transparence au niveau des possibilités de paiement sur l'App Store et le Play Store. Si tout cela se confirme, cela pourrait être un coup de massue derrière la tête de Tim Cook et de l'action AAPL...

La loi coréenne a été adoptée

Mise à jour du 31/08/21 : La loi est passée en Corée du Sud, une mauvaise nouvelle pour Apple comme le rapporte le Wall Street Journal.

Le projet de loi devait initialement être voté hier, cependant, des questions plus urgentes présentées à l'Assemblée nationale de Corée du Sud ont entraîné le report du projet de loi. Le projet de loi vise à interdire à Apple et Google d'exploiter injustement leur position sur le marché pour "forcer un fournisseur de contenu mobile, etc, à utiliser un mode de paiement spécifique".

En vertu du projet de loi désormais adopté, Apple en Corée du Sud ne sera plus autorisé à limiter les développeurs à utiliser uniquement son système d'achat intégré, qui lui accorde une commission de 15 à 30 % pour tous les achats effectués. La commission est sous le feu des projecteurs depuis que le développeur de jeux Epic Games a tenté de contourner la politique de l'App Store d'Apple en mettant en œuvre une méthode de paiement direct pour les utilisateurs l'année dernière.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

1 Wacko - iPhone premium

31/08/2021 à 12h54 :

Une mauvaise nouvelle pour Google qui, si je me souviens bien, voulait imposer Google Pay comme seul moyen de paiement possible dans les apps du Play Store.

Une loi qui, je l'espère, laissera Apple et Google garder le contrôle total sur les moyens de paiement alternatifs qui seront mis en place dans les apps pour éviter les escroqueries en tout genre. L'ouverture a ses avantages, mais aussi ses inconvénients !

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.