Le créateur de Twitter se range du côté d'Elon Musk

twitter icone app ipa iphone ipadJack Dorsey, fondateur de Twitter, a pris position ce lundi 18 avril sur les problèmes liés à la direction derrière le réseau social. Il a également fait comprendre que la venue d'Elon Musk est un de ses souhaits de longue date. De quoi pousser encore un peu plus le patron de SpaceX à racheter la plateforme ?

Jack Dorsey dans le camp d'Elon Musk

L'actualité est folle ces derniers jours du côté de Twitter. Elon Musk, multimilliardaire et patron de Tesla, a dans un premier temps fait son entrée dans le capital de Twitter à hauteur de 9.2%. Par la suite, il a refusé d'entrer au conseil d'administration de la société alors même qu'une place toute chaude l'attendait.

Si nous n'avions pas compris ce revirement de situation, il suffisait d'attendre quelques heures et la déclaration de Musk qui indique vouloir racheter Twitter pour la modique somme de 40 milliards de dollars pour comprendre ce qu'il se tramait. La principale raison derrière tout ça, au-delà de gagner de l'argent, c'est de donner une plus grande liberté d'expression sur le réseau social, trop absente à son goût.

Un avis qui semble partagé par Jack Dorsey, créateur du réseau social, qui est lui aussi agacé du fonctionnement de l'entreprise ces dernières années. S'il est toujours présent dans ce fameux conseil d'administration, Dorsey a bien quitté son poste de directeur de Twitter en fin d'année dernière. Il devrait s'en aller définitivement dans les semaines à venir.

jack dorsey

Avant de disparaître pour toujours de Twitter, Jack Dorsey profite de sa propre plateforme pour critiquer le fonctionnement interne. Lors d'une session question-réponse lundi 18 avril, il a clairement indiqué que la direction a toujours été l'énorme souci de l'entreprise. Il a également déclaré qu'il avait beaucoup de choses à raconter, mais que pour l'instant, ce n'était pas possible. Tout porte à croire qu'une fois son départ officialisé, nous devrions être servis en infos croustillantes.

Par ailleurs, on apprend qu'il souhaite depuis assez longtemps qu'Elon Musk rejoigne le conseil d'administration. Une déclaration qui va dans le sens du patron de Tesla à l'heure où il tente de faire plier toute la direction avec une offre stratosphérique.

En attendant, Musk et Dorsey risquent d'avoir du mal à faire pencher la balance de leur côté. Pour faire redescendre tout ce petit monde, Twitter vient d'activer une mesure d'urgence appelée "pilule empoisonnée". Pour faire simple, plus personne ne peut posséder plus de 15% de l'entreprise jusqu'au 14 avril 2023. Une manière de calmer le jeu et de gagner du temps pour réfléchir calmement sur l'avenir. La suite s'annonce passionnante.

La rédaction vous conseille

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

Aucun commentaire pour le moment, lancez la discussion.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.