Netflix lancerait son forfait moins cher avec pub le 1er novembre

netflix iphone ipadLe Wall Street Journal, citant des acheteurs du monde de la publicité non identifiés qui ont rencontré Netflix ces derniers jours, a rapporté que la société prévoit de facturer un CPM (c'est-à-dire le taux pour les annonceurs d'atteindre 1 000 téléspectateurs) de 65 $. Ce prix, qui pourrait passer à 80 $ une fois que le concept de Netflix soutenu par la publicité sera mieux établi, a été décrit comme "substantiellement plus élevé que celui de la plupart des autres plateformes de streaming".

De son côté, Netflix a qualifié de "spéculation" ce rapport dans le cadre du déploiement d'un forfait publicitaire moins cher.

Bientôt une offre moins chère chez Netflix

Contrairement aux estimations de Netflix en juillet selon lesquelles il lancerait l'abonnement soutenu par la publicité au début de 2023, le WSJ a également déclaré que les acheteurs ont indiqué que le véritable objectif est le 1er novembre.

Nous en sommes encore aux premiers jours pour décider de la façon de lancer un niveau de prix inférieur, soutenu par la publicité, et aucune décision n'a été prise. Il ne s'agit donc que de spéculations à ce stade.

La précipitation de Netflix pour capturer une partie des dizaines de milliards dépensés chaque année sur les publicités en streaming est due à la nécessité pour la plateforme d'endiguer la perte des abonnés et de faire de nouveau croître les revenus.

netflix

Pendant des années, les dirigeants de la société ont insisté sur le fait qu'ils n'avaient pas l'intention d'accepter la publicité, le cofondateur et co-PDG Reed Hastings soulignant à l'époque ses préoccupations concernant la vie privée des abonnés. Tout a changé en avril, lorsque la société a annoncé une première baisse du nombre d'abonnés, un revers qu'elle n'avait pas connu depuis plus de dix ans.

Des signaux de plus en plus forts indiquent que Netflix a l'intention de mettre en œuvre son plan de commercialisation d'une offre pour les annonceurs et d'un moyen d'attirer de nouveaux abonnés. Netflix reste le leader mondial en termes d'abonnés, avec près de 221 millions, mais Disney a accéléré le rythme et prévoit un abonnement soutenu par la publicité d'ici décembre, voire même un Disney Prime. Parmi la nouvelle garde du streaming, seule Apple TV+ est restée sans publicité, tandis que HBO Max, Paramount+ et Peacock se sont lancés sur ce créneau.

Netflix a annoncé un partenariat avec Microsoft pour le plan de publicité, et a déclaré mardi qu'il avait embauché les anciens cadres de Snap Jeremi Gorman et Peter Naylor pour diriger cette section. Il reste à déterminer les prix à payer par les consommateurs et les détails clés de l'expérience publicitaire, notamment si la programmation sera interrompue, par opposition aux publicités "pre-roll" qui ne seraient diffusées qu'avant le début de la programmation. À date, on évoque des spots de 15 et 30 secondes avant et pendant les programmes, avec un maximum de quatre minutes par heure. Quant au tarif pour les clients, il serait de 7 à 9 dollars...

Enfin, le lancement serait pratiquement mondial, France incluse.

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

1 tonton lolo - iPhone

02/09/2022 à 11h16 :

Je prefere ne pas retourner chez eux que de voir encore des pub, c’est l’invasion des pub, yen a franchement marre….

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.