Facebook : pourquoi Netflix et Spotify ont le droit de lire vos messages ?

facebook ipa ipad iphoneSi vous avez suivi l'actualité de ces derniers jours, vous avez sans doute vu que le célèbre réseau social Facebook, très critiqué dernièrement, est une nouvelle fois au sujet d'une sombre affaire.

En effet, nous avons récemment appris que ces derniers donnaient un accès aux messages des utilisateurs à deux de ses partenaires premium : Netflix et Spotify.

Mais pourquoi un tel choix ? Et surtout, quelles conséquences pour nous autres, membres du réseau ? 

Facebook s'explique sur l'affaire des messages

Le New York Times a publié le 18 novembre une longue étude au sujet des pratiques commerciales du réseau social Facebook. Dans cette dernière, on apprenait alors que certains partenaires du réseau social avaient des avantages assez conséquents. 

C'est notamment le cas du côté de Netflix et Spotify, qui ont ainsi accès aux messages envoyés et reçus des membres. Sur le papier, ces derniers peuvent ainsi « lire, écrire et supprimer » des messages, mais on imagine très mal des employés de ces services se mettre à effectuer ces actions pour vous. 

Il s'agit en fait d'une approche plus technique, puisque pour utiliser un service comme Spotify sur Messenger, le développeur de l'application doit accorder des droits pour que cela puisse se faire. La lecture permet ainsi à ces services d’afficher les messages qu’on vous envoie, l'écriture d’envoyer des messages quand vous appuyez sur entrée et la suppression pour que le message soit supprimé sur Messenger ET sur le service. 

C'est un protocole très commun, que l'on trouve sur de nombreux services et sites web (un système d'API). La réelle question ici se lie à la sécurité : si un hacker pirate votre Netflix et que celui-ci est lié à Messenger, cette connexion offre un pont en or au pirate pour discuter avec vos amis. 

Autre point, on peut également imaginer un développeur malintentionné qui se servira des largesses en matière d'autorisations accordées par Facebook pour piocher dans vos données (clin d'oeil à l'affaire Cambridge Analytica). 

À l'heure du bilan 2018, où l'année à été très mouvementé en matière de confidentialité et données personnelles, il faudrait espérer encore un peu plus de transparence de la part des grands du web pour rassurer ses utilisateurs, mais également plus de sécurité dans les autorisations entre services.

Télécharger gratuitement Facebook



facebook ipa ipad iphone
Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus