Netflix et Amazon Prime Vidéo adorent les documentaires français

serie tv apple ipa ipad iphoneLes deux géants américains du streaming investissent beaucoup dans les documentaires français. Après la série-doc sur l'attentat du 13 novembre 2015 à Paris (Netflix) et "Didier face à Deschamps" diffusé en premier sur TF1 et repris par la suite par Amazon Prime Video, les géants américains se lâchent sur l'acquisition des droits.
 

Le documentaire attire de plus en plus

C'est ce qu'a remarqué Pierre-Antoine Capton qui est président du directoire de Mediawan. Pour lui, si les plateformes commandent de plus en plus de documentaires, c'est parce qu'ils constituent une alternative aux séries et aux films, l'avantage d'un documentaire c'est qu'il se réalise plus rapidement.

Depuis que chez Amazon Prime Video on a vu que les abonnés avaient une affection toute particulière pour les documentaires et surtout pour ceux qui sont biographiques (Varane, destin de champion ou le documentaire Messi), la firme de Seattle accorde désormais une certaine importance au talent français pour la réalisation des documentaires.

La directrice des acquisitions pour Amazon Prime France a déclaré :

On regarde beaucoup de projets. En matière de documentaires, le savoir-faire français est reconnu. L'idée est de pénétrer des univers, d'apporter un angle nouveau qui peut résonner auprès de nos abonnés. Le documentaire sur Varane est le premier où nous nous impliquons en coproduction

L'objectif est donc clairement d'apporter du neuf et de la diversité dans le choix des programmes pour les abonnés Amazon Prime. La plateforme de streaming a réussi à faire accrocher ses fidèles à un nouveau type de programme qui a réussi à s'intégrer dans un univers où seuls les films et les séries dominaient les audiences.

varane amazon prime

Emmanuel Chain est le patron d'Éléphant Production. Il explique que l'avantage de travailler pour des géants du streaming, permet à des documentaires d'avoir une audience internationale. Ce qu'il n'obtiendrait jamais si leur création était diffusé sur une chaîne française. Par exemple, un documentaire qui est mis en ligne sur Netflix peut être proposé dans le catalogue américain, chinois, britannique... C'est une gigantesque visibilité ! Surtout que quand on réalise un documentaire qui coûte plusieurs centaines de milliers d'euros et qui monopolise votre emploi du temps pendant plusieurs mois, on veut qu'il soit vu par le plus grand nombre de personnes ! Ce qui est tout à fait logique.

Netflix fait confiance à Black Dynamite

Pour Netflix, il est hors de question de se laisser distancer par Amazon Prime Vidéo ou Apple TV+ en ce qui concerne les documentaires. Dès qu'une plateforme de streaming découvre une nouvelle tendance chez ses abonnés, elle fait tout pour combler cette envie ! Netflix a commandé auprès de la société Black Dynamite deux commentaires qui devraient bientôt voir le jour dans le catalogue français. Le premier concerne la carrière de l'artiste Gims (anciennement Maitre Gims) et le portrait de l'ancien footballeur de l'équipe de France, Nicolas Anelka.

Arrivera prochainement aussi le documentaire "Move" et "L'affaire Grégory" qui seront des séries-doc. La première parlera de six chorégraphes qui parcourent le monde et l'autre reviendra sur la tragique histoire de l'affaire Grégory.

13 novembre 2015 document netflix

Marie Drucker raconte sa collaboration avec Netflix

Journaliste de France Télévision, Marie Drucker a collaboré avec le géant du streaming américain pour proposer la série-documentaire sur les tristes événements parisiens qui ont secoué la France le 13 novembre 2015. Intitulé "13 Novembre, Fluctuat nec mergitur", la journaliste avait déclaré qu'elle vivait une expérience incroyable et très formatrice.
Cependant, travailler pour le géant américain n'est pas de tout repos !
L'avantage de travailler avec Netflix ou même Amazon Prime Vidéo, c'est que les budgets sont 2 à 3 fois plus élevés que le budget que serait prête à mettre une chaîne de télévision. Cependant, les exigences sont elles aussi plus élevées !
Marie Drucker raconte :

Chez Netflix, ils sont très exigeants et très présents. Je me souviens de réunions avec 10 personnes de chez eux, chacune très pointue.

 

Le producteur Lionel Uzan qui a travaillé avec la journaliste de France Télévision, déclare :

Nous avons discuté de la façon de raconter l'histoire, des contraintes techniques pour filmer en 4K (très haute définition) et échangé sur le montage. On nous demande d'écrire les documentaires comme les séries.

Le réalisateur Thierry Demaizière qui était lui aussi aux commandes de ce documentaire, raconte que participer à une production Netflix est une façon assez différente de travailler. Cependant, il affirme que la liberté éditoriale n'est pas restreinte.

Les documentaires ont un bel avenir

Les documentaires et les docu-série ont encore un bel avenir chez les plateformes de streaming. Alors qu'Apple arrive dès le 1er novembre avec son service de streaming Apple TV+, la firme californienne devrait elle aussi participer à la tendance du moment. Puisque le documentaire original Apple "Elephant Queen", verra le jour dès vendredi prochain !

 

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

2. vampirehilare - iPhone

28/10/2019 à 09h40 :

@kamida - iPhone
Tu as oublié NRJ 12 🤪😂

1. kamida - iPhone

27/10/2019 à 21h24 :

En même temps vu les bouses française que l’ont nous pont, toute chaîne confondu (TF1, M6 etc) pas étonnant que les documentaires soit « regardé » de près, et oui il y a encore des gens qui préfère un bon vieux « doc » sur n’importe quelle sujet intéressant (scientifique, littéraire, historique etc), plutôt qu’une m..du genre les marseillais, les ch’tits, l’autre qui vends des bricoles depuis 15ans ou l’autre encore qui est commissaire et qui a toujours rien compris ! Moi personnellement je préfère apprendre quelques chose, qui oui certes pour certain est inutile et ennuyeux, plutôt que de devenir déb.le en apprenant que 1+1 ça fait 23 ou que New York ce trouve en Chine !

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus