Le studio Epic Games s’en prend aux monopoles d’Apple et Google

fortnite icone jeu ipa iphone ipadLe studio américain derrière Fortnite revient à la charge contre les monopoles d’Apple et de Google, et notamment leur commission de 30%. Après s’est lié avec d’autres entreprises contre la taxation de l’App Store, Epic Games y va de sa propre initiative avec des propos virulents à l’encontre des deux plateformes.
 

Epic Games flingue les pratiques d’Apple et de Google

Le PDG d'Epic Games, Tim Sweeney, dans une interview vendredi, a attaqué Apple et Google pour leurs politiques respectives de l'App Store et du Play Store, affirmant que les tactiques des deux entreprises freinaient l'innovation.

Sweeney, au micro de CNBC, a qualifié l'App Store d'Apple de «monopole absolu», soulignant la commission de 30% des achats et des transactions via l'application du géant de la technologie. Le succès actuel de l'éditeur, Fortnite, génère d'énormes sommes d'argent et est toujours l'un des meilleurs jeux sur l'App Store et le Google Play Store.

Apple a verrouillé et paralysé l'écosystème en inventant un monopole absolu sur la distribution de logiciels, sur la monétisation des logiciels. Si chaque développeur pouvait utiliser ses propres services de paiements et éviter la taxe de 30% imposée par Apple et Google, nous pourrions répercuter les économies sur tous nos consommateurs et les joueurs bénéficieraient d'une meilleure offre. Et vous auriez une concurrence économique.

epic games store

Le PDG a également contesté la décision d'Apple d'interdire les magasins d'applications tiers, y compris l'Epic Games Store, d'iOS.

La plate-forme Epic Store a été lancée fin 2018 sur macOS et Windows en tant qu'alternative rentable aux boutiques d'applications dominantes.  Contrairement à l'App Store, l'Epic Games Store demande une part de 12% des ventes, ce qui en fait une option plus attrayante pour les développeurs.

Ils empêchent toute une catégorie d'entreprises et d'applications d'être engloutis dans leur écosystème en excluant les concurrents de chaque aspect de leur entreprise qu'ils protègent.


Alors qu’Epic semble avoir abandonné l’idée d’un portage sur iOS, l’entreprise va de l'avant pour amener son magasin sur Android. Mais Sweeney a également critiqué Google pour avoir érigé des barrières similaires à celles employées par Apple.

Google étouffe intentionnellement les magasins concurrents en ayant des barrières et des obstructions au niveau de l'interface utilisateur.


Sweeney a longtemps déploré les taxes de l'App Store.  En 2017, le patron qualifiait déjà les modèles commerciaux de l'App Store de «plutôt injustes» et a affirmé que des entreprises comme Apple «empochent un énorme profit de vos paiements - et elles ne font plus grand-chose pour aider [les développeurs]».

Sweeney est l'un des nombreux développeurs à avoir critiqué les politiques de l'App Store ces dernières semaines. Le secteur des applications d'Apple est la cible de multiples enquêtes internationales, y compris une enquête antitrust de la part des américains sur les grandes entreprises de technologie qui implique également Amazon, Facebook et Google. Les PDG de chaque entreprise devaient témoigner lors d'une audience lundi, bien que l'enquête ait été reportée à une date ultérieure.

Êtes-vous d’accord avec toutes ces voix qui s’élèvent contre Apple et ses règles de l’App Store ? Depuis le départ, la commission de 30% est en place et cela na pas empêché Apple de proposer deux millions d’apps et de jeux à des centaines de millions de clients. Peut-être qu’en révisant le taux à la baisse, Apple s’en sortirait facilement. Mais si elle commence à faire cela, d’autres pourraient demander des efforts supplémentaires...

 

Télécharger le jeu gratuit Fortnite



fortnite capture jeu ipa iphone ipad

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

7. Risitas - iPhone

26/07/2020 à 18h37 :

Ils veulent leur part du gateau.
Si ce n’est pas apple qui prend les 30% se sera un autre.
Ils prendront peut 15% au départ puis augmenteront par la suite.
Apple se cale sur google et inversement , les 2 prennent 30% , le jour où un des deux baissera sont prix l’autre suivra mais en attendant , autant qu’ils se gavent , perso c’est ce que je ferais aussi.

6. Am4rok - iPhone premium

26/07/2020 à 14h00 :

@kurtis110 - iPhone
Il y a plusieurs valeurs ajoutées :

- gestion des abonnements en 1 seul endroit
- mises à jour de l’application directement sur son tel

La mauvaise fois des développeurs est de mise tout de même. Surtout pour des mastodontes comme Netflix, Spotify, etc Pour eux, le 15% de commission est compris dans leur abonnement depuis le début et viennent maintenant pleurer

Pour un jeune dev, qui aura son site web et se comm également en dehors du store, là c’est une purge étant dit qu’il faudra prévoir 30% de commission lorsqu’il se lancera

Autant c’est un abus de position dominante d’Apple / Google d’agir de la sorte, autant ils offrent des prestations qui ne sont pas gratuites

Maintenant qu’ils sont bien établis et ont le monopole, ils devraient faire comme les opérateurs téléphoniques une fois le réseau GSM mis en place, baisser leurs prix afin de rester « juste » et ne pas trop abuser de la situation

On peut toujours rêver ceci dit.

Mais qu’Epic Games se plaigne, c’est juste du grand n’importe quoi

5. kurtis110 - iPhone

25/07/2020 à 22h40 :

Je prends Deezer comme exemple dans mon cas. J’avais un abonnement premium à 9,99 € que j’avais souscris via leur site internet. Puis j’ai voulu passer à Deezer famille via mon iPhone : le prix était de 17,99 € ! Je suis alors retourné sur le site de Deezer et j’ai souscris le même abonnement pour 14,99 €... alors tout est discutable, pour les petits développeurs il est clair que la commission d’Apple n’est pas un problème étant donné qu’ils n’ont pas de frais de pub, mais pour les autres et surtout pour les consommateurs c’est juste du racket ! Perso maintenant j’évite les achats via Apple store si j’ai le choix ! Il n’y a aucune valeur ajoutée en passant par la pomme

4. Am4rok - iPhone premium

25/07/2020 à 17h40 :

Rien d’abusif. C’est 30% la première année puis 15%.
Epic Games c’est du 12% pour faire genre: on ponctionne moins que les autres.

Dans les faits, passer par un store ou un autre est pareil pour nous consommateurs.
Pour les éditeurs, la commission prise, fait partie de la garantie d’être visible & disponible au plus grand nombre sans devoir débourser de grosses sommes en communication.

En somme, Epic Games veut juste faire comme les autres en prenant le beurre et l’argent du beurre. C’est l’hôpital qui se fout de la charité en somme. Du poison cette entreprise

3. SamSuffit - iPhone premium

25/07/2020 à 17h15 :

Qu’ils se demerdent seuls si ils ne veulent pas passer par l’Apple store ou Google store...
Et on verra si malgré les 30% prélevés ils arrivent à faire mieux en distribuant par eux même leurs applis???
Ça coûte très cher la com...

2. mistert - iPhone

25/07/2020 à 13h33 :

@Arcadian - iPhone
Tu penses que si ils font comme ils disent, ils vont te faire cadeaux des 30 %?? Ne rêve pas. Comme sa c'est mieux. Imagine umpeu que tu payes ton jeux ou ton in-app hors boutique Apple ou Google et que tu as changer d'avis, juste comment tu fais pour te faire rembourser ? Alors que là tu as juste à aller dans ton compte et demander un remboursement, rien de plus simple et en général c'est rembourser dans les minutes qui suivent 😂😂😂😂.

1. Arcadian - iPhone

25/07/2020 à 10h59 :

Apple taxe beaucoup même trop mais ils savent très bien que les applications n’ont pas le choix et ont besoin d’Apple alors pourquoi Apple changerait son fonctionnement ?

Après forcément ça serait bien mieux pour le consommateur

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus