Apple Car : sa plus grande arme, l'intégration de l'écosystème Apple ?

actualité apple iphone ipad macCela fait plusieurs années maintenant que les rumeurs et de nombreuses sources affirment qu'Apple travaille sur un véhicule autonome du nom d'Apple Car. En effet, depuis 2014 maintenant, de nombreux éléments vont dans le sens de ces bruits de couloir et les plus grands noms autour de l'écosystème de la Pomme confirment les différents dires.

 

Aujourd'hui, c'est l'analyste Arndt Ellinghorst de Bernstein qui revient sur le sujet, affirmant que le futur véhicule pourrait faire mal à de nombreux constructeurs grâce à une arme : l'intégration potentielle avec les produits d'Apple.

 

L'Apple Car pourrait être une grande menace pour les fabricants automobiles haut de gamme

Selon Automotive News Europe, le plus grand atout du projet de l'Apple Car n'est autre que son intégration avec les produits maison comme le rapport Arndt Ellinghorst :

C'est pourquoi je pense que c'est l'une des plus grandes fautes des constructeurs automatiques traditionnels. Ils seraient beaucoup plus effrayés par Apple que par un Rivian ou un Lucid ou un Fisker, ou même par un Nio.

Les rivaux ont déjà fait part de leurs commentaires sur les ambitions automobiles d'Apple, suggérant qu'ils ne sont pas du tout inquiets. Lucid Motors a salué la concurrence, tandis que le directeur financier de BMW a affirmé qu'il dormait "très paisiblement" malgré la menace d'Apple.

En ce qui concerne le moment auquel s'attendre le véhicule, Bernstein estime qu'un lancement n'aura pas lieu avant 2024 ou 2025, et ne se produira probablement pas du tout avant 2028. Cependant, bien qu'elle y travaille depuis sept ans déjà, l'entreprise n'est pas prête à présenter quelque chose.

"Apple a une barre très haute pour l'introduction de nouveaux produits, et a abandonné de nouvelles idées par le passé très tard dans le développement", a déclaré l'analyste Toni Sacconaghi. "J'ai parlé avec un ingénieur senior chez Apple qui a dit que 80% de ce sur quoi je travaille ne voit jamais le jour."

L'intégration avec l'écosystème Apple devient effectivement la «proposition de valeur distinctive de la voiture», ajoute Sacconaghi. "La question sera finalement : est-ce assez distinctif pour qu'Apple lance la voiture?"



apple car tesla isoft
 

Les efforts d'Apple pour trouver un partenaire de fabrication, comme ses discussions avec Hyundai, seront un facteur clé du succès. Bien que la distribution ne soit pas considérée comme un problème, Apple étant en mesure de tirer parti de son réseau de 500 magasins Apple Store, la fabrication sera un problème plus important.

"Il faudrait que ce soit quelqu'un avec des capacités de fabrication aux États-Unis, en Chine et en Europe, car les voitures ne sont pas faciles à expédier", a déclaré Ellinghorst. Il devrait y avoir «pas ou très peu de conflits de valeur de marque et de positionnement de segment», ce qui, selon Bernstein, nécessiterait un producteur majeur.

Le désir d'Apple de contrôler l'écosystème pourrait être une pierre d'achoppement, ce qui pourrait rendre un partenariat aussi important "hautement improbable".

S'il finit par vendre un véhicule, il s'en sortira bien. Avec sa puissance de marque, Bernstein estime qu'Apple pourrait atteindre 1,5 million de voitures vendues par an d'ici 2030.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

1 PriMaL - iPhone premium

23/03/2021 à 17h02 :

C’est vrai qu’une intégration complète serait top et une grosse force.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.