Un Android inactif envoie 50 fois plus de données à Google qu'un iPhone

android iconAprès le scandale de la localisation des utilisateurs Android qui ont désactivé cette fonction, Google fait face à une nouvelle attaque. Cette fois, c'est une étude universitaire qui affirme qu'un smartphone Android inactif envoient près de cinquante fois plus de données à Google que les appareils iOS sur les serveurs Apple.

En analysant les requêtes sortantes d'un téléphone en veille avec Chrome en arrière-plan, le professeur Douglas Schmidt de l'Université Vanderbilt a établi que les données de localisation sont envoyées à Google 340 fois en 24 heures. Selon lui, ce type de données représente 35% du trafic vers les serveurs de Google.

 

50 fois plus qu'Apple

L'étude a comparé Chrome sur Android avec Safari sur iOS. Les données récupérées par Google sont 50 fois plus élevées que celles d'Apple. Et pour Chrome sur iOS, la différence est bien moindre mais toujours « à l'avantage » de Google qui récupère 10 fois plus de données que son homologue. Logique vu qu'Apple ferme une bonne partie de son OS pour respecter la vie privée de ses utilisateurs.

google android 50 fois plus de donn es
 

pourquoi Google veut tant traquer la localisation de ses utilisateurs ?

La raison est simple : Google dont le premier business est la publicité, doit cibler toujours plus finement ses utilisateurs afin de collecter un maximum de données et permettre aux éditeurs et publicitaires de réaliser des campagnes performantes grâce aux outils du géant de Mountain View. Google Analytics, Google Admob, Google Adsense, et autres sont les principales sources de revenues de Google. D'après les chercheurs, Google y parvient même sans connexion explicite en exploitant les réseaux ouverts aux alentours.

Dans le rapport, on apprend même que Google AMP, les pages spécialement conçues pour accélérer le surf sur les mobiles est un gigantesque aspirateur à données. Forçant les propriétaires de sites web à être compatible pour rester dans les résultats de recherche, Google redirige toutes les données sur ses serveurs afin de les traiter et optimiser. Cela lui permet d'avoir encore plus d'informations sur les utilisateurs, leurs habitudes, ... Si vous utilisez Gmail, Google Photos, Google Maps et autres, votre profil est donc plus que complet chez Google !


Pour information, voici les données envoyées sur les serveurs de Google et Apple pendant une journée d'utilisation normale d'un téléphone :

google android 50 fois plus de donn es 1

Source


Ne manquez rien avec notre app
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

5. ibreezer - iPhone

22/08/2018 à 19h57 :

@heliophile - iPhone
Oui !

4. 8Ball - iPhone premium

22/08/2018 à 19h49 :

Ahurissant ! Ça veut dire que pendant les 6 mois ou j'avais un smartphone Android, j'ai "vendu" ma vie à Google... 😞

3. Titan - iPhone

22/08/2018 à 12h19 :

@heliophile - iPhone

Ptn mais oui!! 👏🏼👏🏼

2. heliophile - iPhone

22/08/2018 à 10h37 :

Pour récolter ces données- qui sont utilisées pour réaliser du profit- Google utilise le réseau en place. Ils en sont des consommateurs, comme nous. Il serait peut-être temps de les faire payer une redevance aux fournisseurs d'accès et une taxe réseau en tant qu'impot aux État dans lesquels ils absorbent les données, puisqu'ils créent de la valeur ajoutée (dont du profit) et qu'en plus, les réseaux sont subventionnés. Il n'y a pas de raison que ce ne soit que l'utilisateur qui supporte les frais de structure...

1. BWe4r - iPhone premium

22/08/2018 à 09h30 :

Mais mdr !!!!!!

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicité !

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à la publicité. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus