Google condamné à 50 millions d'euros par la CNIL

recherche-googlLe gendarme français des données personnelles, la CNIL, vient d'annoncer avoir infliger une amende record à l'encontre de Google. Elle reproche au géant américain de ne pas avoir informé suffisamment les utilisateurs de l'exploitation des données personnelles collectées dans le cadre du RGPD.

Le manque de clarté de Google à tous les niveaux (éditeurs, utilisateurs, annonceurs, ...) fait l'objet de critiques de toute part depuis des années.

google add account isoft
 

Amende record pour Google sur fond de RGPD

La commission nationale de l’informatique et des libertés conclut ainsi une instruction lancée en mai 2018 après des plaintes collectives des associations "None Of Your Business" et "La Quadrature du Net". Ces dernières se sont plaintes des données collectées lors de la création d'un compte Google sur un téléphone Android.

 

Voici un extrait de la déclaration de la CNIL :

Afin d’instruire les plaintes dont elle était saisie, la CNIL a procédé en septembre 2018 à un contrôle en ligne. L’objectif était de vérifier la conformité à la loi informatique et libertés et au RGPD des traitements de données personnelles réalisés par GOOGLE, en analysant le parcours d’un utilisateur et les documents auxquels il peut avoir accès en créant un compte Google lors de la configuration de son équipement mobile sous Android.
[...] 

Tout d’abord, le consentement des utilisateurs n’est pas suffisamment éclairé. L’information sur ces traitements, diluée dans plusieurs documents ne permet pas à l’utilisateur de prendre conscience de leur ampleur. Par exemple, dans la rubrique dédiée à la « Personnalisation des annonces », il n’est pas possible de prendre connaissance de la pluralité des services, sites, applications impliqués dans ces traitements (Google search, You tube, Google home, Google maps, Playstore, Google photo…) et donc du volume de données traitées et combinées.  

Ensuite, la formation restreinte constate que le consentement recueilli n’est pas « spécifique » et « univoque ».
[...] 

La formation restreinte condamne la société GOOGLE à une amende de 50 millions d’euros rendue publique.

C’est la première fois que la CNIL fait application des nouveaux plafonds de sanctions prévus par le RGPD. Le montant retenu, ainsi que la publicité de l’amende, se justifient d’abord par la gravité des manquements constatés qui concernent des principes essentiels du RGPD : la transparence, l’information et le consentement.


Pour mémoire, la RGPD est entrée en vigueur le 25 mai dernier.


Source


Ne manquez rien avec notre app
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

5. Bruno de Malaisie - iPhone premium

22/01/2019 à 07h20 :

Facebook sera le prochain j’espère.

4. 8Ball - iPhone premium

21/01/2019 à 18h49 :

50 millions, c'est de l'argent de poche pour eux ! Mais les données utilisateurs qu'ils récoltent et revendent valent peut-être bien plus cher !

3. ZAG - iPhone premium

21/01/2019 à 18h27 :

Google qui utilise les données personnelles ce n’est pas nouveau, c’est bien de leur rappeler un peu qu’ils ne sont pas au dessus des lois en n’étant pas suffisamment clair même si ça ne leur fera pas un gros trou dans la caisse.

2. Wilson - iPhone premium

21/01/2019 à 17h42 :

Et biensur l’argent ne reviendra pas au consommateur qui s’est fait berner...

1. itachi - iPhone premium

21/01/2019 à 16h46 :

Ce n’est plus des amendes c’est du devenu du Racket lol

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicité !

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à la publicité. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus