Amazon aurait caché 57% de son chiffre d'affaires français !

amazon fr icone app ipa iphone ipadCe sont trois organisations qui ont longuement enquêté sur le géant américain Amazon et qui accusent aujourd'hui l'entreprise d'avoir fraudé dans sa déclaration de chiffre d'affaires en 2017 sur le sol français. La firme de Seattle aurait organisé une stratégie bien rodée pour que tout passe en douce... sans payer une grande partie de ses impôts.

Les organisations donnent plusieurs détails sur le montage d'Amazon

Ce sont une multitude de révélations catastrophiques pour l'image d'Amazon dans l’Hexagone. D'après le rapport d'Attac France qui a divulgué ces incroyables informations, en 2017 Amazon aurait déclaré 1,67 milliard d'euros de chiffre d'affaires généré en France, mais la réalité des choses serait tout autre, puisque Amazon aurait en réalité généré 3,9 milliards d'euros !

Derrière ce mensonge, la firme de Seattle aurait organisé en interne une "évasion fiscale massive" qui aurait eu pour but de déplacer une grande partie de ses bénéfices de l'année 2017 vers un pays étranger.

amazon france

Mais comment a procédé Amazon ?

Pour éviter de se faire prendre par l'administration française, Amazon facturait ses propres services pour faire réduire son chiffre d'affaires en France. La facturation était émise depuis le Luxembourg qui est réputé pour ses nombreux avantages fiscaux.

L'enquête des trois organisations affirme aussi que le géant de Seattle serait "fréquemment en contact avec des cabinets de lobbying pour l'aider à influencer la législation en sa faveur".

De l'argent pour bloquer l'évolution sur la protection des données personnelles

L'enquête va encore plus loin puisqu'elle dévoile également que chaque année, Amazon dépense entre 100 000 et 150 000 euros en Europe pour obstruer les avancées législatives qui visent une protection des données personnelles de chaque européen. D'après le rapport, 2 millions auraient été investis en 2017 pour être tranquille vis-à-vis de la collecte des données personnelles.

Les pratiques sociales qui épuisent les salariés

Le rapport s'intéresse aussi aux salariés Amazon qui ont un rythme de travail très fatigant. Oui, s'engager à une livraison le soir même ou dans un délai d'un jour ouvré a des conséquences sur le personnel. Amazon se sépare progressivement de ses transporteurs partenaires pour passer par sa filiale "Amazon Logistics", ce sont donc ses salariés qui sont directement sur le terrain et qui livrent les colis et les camions seraient trop remplis avec un nombre de livraisons quotidien difficile à gérer.
Pour s'assurer que les salariés travaillent correctement sur le terrain, la firme de Seattle a mis en place des dispositifs électroniques de surveillance.

amazon web services

AWS = Amazon Web Services

Amazon, un fardeau pour l'environnement

La firme américaine s'est lancé dans de nombreux secteurs : le stockage des données, le streaming (avec Amazon Prime Vidéo et Twitch), l'hébergement de millions de sites internet , le transport de colis, le stockage de données...
Toute cette activité pollue fortement et la direction au siège de Seattle serait à des années-lumière de la vision écologique d'Apple. Sur la totalité de l'année 2018, les centres de données d'Amazon auraient consommé 198 TWh. Cela représente 1% de l'électricité mondiale et on peut même comparer cette consommation d'électricité avec des pays comme la Pologne, le Portugal ou la Thaïlande !

Le rapport termine par cette phrase alarmante :

Amazon Web Services aurait ainsi émis 55,8 millions de tonnes de gaz à effet de serre en 2018, soit l’équivalent des émissions du Portugal.

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

7. AlexandreQLF - iPhone

28/11/2019 à 06h10 :

L’Europe est sur eux quand ils vont se bouger ça va leur faire tout drôle mdr

6. xor - iPhone

25/11/2019 à 12h41 :

Au top amazon , 🤣

5. Sacha - iPhone premium

24/11/2019 à 23h41 :

@Paul Moltoni - iPhone premium
Moi Aussi

4. Gurvan - iPhone premium

24/11/2019 à 22h15 :

En raison de la vassalité, de la vénalité et de la couardise, souvent même du calcul de la grande majorité des États, on peut considérer que le point de non-retour est atteint sinon déjà dépassé : on n’abattra plus ce genre de monstres...

3. Paul Moltoni - iPhone premium

24/11/2019 à 21h36 :

@vampirehilare - iPhone
Ça je demande à voir

2. vampirehilare - iPhone

24/11/2019 à 20h45 :

@tom17 - iPhone
Plus les français achètent plus Amazon aura un gros chiffre d’affaires et plus l’évasion fiscale sera importante et plus lourde sera leur peine. Ça leur retombera lourdement sur les doigts!

1. tom17 - iPhone

24/11/2019 à 20h29 :

Sa fait des années que tout le monde est au courant la presse en parle mais les français continue d’acheter !! 😒😒

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus