Google accuse la régulation de l'Union Européenne d'avoir ignoré Apple

google iphoneGoogle est en ce moment même en pleine négociation pour faire annuler ou du moins réduire l'amende de 5 milliards de dollars qu'il a reçu en 2018 par l'UE. Pendant sa défense, le géant américain en a profité pour parler d'Apple et de son traitement de faveur en ce qui concerne les abus de position.

 

Apple VS Google : la rivalité de la décennie

Depuis des années maintenant, la guerre entre Apple et Google est plus que féroce. D'un côté l'iPhone et sa popularité folle auprès du public avec iOS et de l'autre, Android, le système d'exploitation de Google utilisé par des dizaines de marques et des centaines de millions d'utilisateurs à travers le monde.

En ce moment, Google tente de faire annuler une amende datant de 2018 et mise en place par l'UE, dont le montant s'élève à 5 milliards de dollars. Comme toujours avec ces géants américains, c'est le côté position dominante (monopole) qui pose problème et c'est justement ce qui avait été reproché à Android et sa pré-installation de Google Search et de Google Chrome.

apple google

Lors de sa défense, Google en a profité pour mettre un petit tacle à la Commission Européenne en reprochant aux régulateurs d'avoir oublié Apple de l'autre côté et que cette amende, en plus de déstabiliser le groupe, allait renforcer la concurrence.

Déclaration de Meredith Pickford, avocate de Google :

La Commission a fermé les yeux sur la véritable dynamique concurrentielle dans cette industrie, celle entre Apple et Android.

En définissant les marchés de manière trop étroite et en minimisant la puissante contrainte imposée par le très puissant Apple, la Commission a trouvé à tort que Google était dominant dans les systèmes d'exploitation mobiles et les magasins d'applications, alors qu'il s'agissait en fait d'un perturbateur vigoureux du marché

La Commission Européenne a bien évidemment rétorqué en expliquant qu'Apple et Google possèdent un modèle économique différent et que la Pomme possède une part de marché plus faible par rapport à Google. Pour rappel, on estime que 80% des smartphones dans le monde sont des Android.

Un débat qui semble interminable tant les enjeux économiques, mais pas que, sont monstrueux. En attendant, Google devra patienter jusqu'à 2022 pour connaître le verdict final de cette affaire.

Via
 

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

1 Yit - iPhone premium

28/09/2021 à 11h53 :

Sauf qu’Apple n’a le « monopole » que sur ses propres produits contrairement à Google avec Androïd sur toutes les autres marques de smarphones ou tablettes.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.