Google autorise les paiements tiers sur Android en Corée du Sud

android iconLe gouvernement sud-coréen a récemment adopté une loi qui interdit à Apple et à Google d'exiger l'utilisation exclusive des achats intégrés dans l'App Store et Google Play. Et pour devancer Apple, Google a maintenant annoncé des changements pour se conformer à la régulation locale.

 

Une commission réduite à 11% chez Google

Dans un billet de blog, Google a déclaré qu'il donnerait aux développeurs la possibilité d'ajouter un autre système de facturation intégré en plus de celui du Play Store pour les utilisateurs de smartphones et de tablettes Android en Corée du Sud. La firme de Mountain View a déclaré que les utilisateurs pourront choisir le système de facturation à utiliser au moment de payer, comme le montre l'exemple d'image ci-dessus, et la société prévoit de fournir aux développeurs plus de détails "dans les semaines et les mois à venir".

google play android coree payment
 

Google prévoit toujours de facturer des frais de service sur les achats intégrés effectués via un autre système de facturation, mais il réduira les frais de 4%. Pour la "grande majorité" des développeurs, cela signifie que les frais passeront de 15 % pour les transactions via le système de facturation de Google Play à 11 % pour les transactions via un autre système de facturation.

Comme toute entreprise, nous devons avoir un modèle durable pour continuer à améliorer nos produits tout en maintenant d'importantes protections des utilisateurs. Tout comme cela coûte de l'argent aux développeurs pour créer une application, cela nous coûte de l'argent pour construire et maintenir un système d'exploitation et un magasin d'applications qui rendent ces applications facilement et sûres accessibles aux consommateurs.

Google a également averti que d'autres systèmes de facturation peuvent ne pas offrir les mêmes protections de sécurité et de confidentialité que le système de facturation de Google Play.

Entre-temps, Apple n'a pas encore apporté de modifications à la facturation de l'App Store en Corée du Sud. La société a précédemment déclaré que la loi "mettra les utilisateurs qui achètent des biens numériques auprès d'autres sources à un risque de fraude, sapera leurs protections de la vie privée et [et] rendra difficile la gestion de leurs achats", tout en rendant le contrôle parental moins efficace.

En octobre, Apple a déclaré au gouvernement sud-coréen qu'il était "déjà conforme à la nouvelle loi et qu'il n'avait pas besoin de modifier sa politique d'achat". Reste à voir ce que va faire la société de Tim Cook dans les prochaines semaines. Si Google s'est plié à la demande coréenne, il paraît difficile qu'Apple n'en fasse pas de même.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.