Huawei perdant dans le procès contre l'interdiction fédérale aux États-Unis

huawei iphone apple isoftJamais cela n'aurait été aussi tendu entre une entreprise chinoise et les États-Unis... Depuis que Donald Trump est au gouvernement, les entreprises comme Huawei vivent un véritable cauchemar.

En 2018, le gouvernement américain avait strictement interdit l'utilisation de smartphones de la marque Huawei et ZTE aux personnels 
gouvernementaux. Initiative qui avait fortement énervé la marque chinoise, au point où elle avait lancé une poursuite en justice.

Un juge américain rejette le procès de Huawei

Il aura fallu 2 ans pour avoir une réponse dans ce procès de grande ampleur qui avait fait beaucoup de bruit en 2018. La marque Huawei s'était plaint auprès de la justice américaine à propos des restrictions que prenait le gouvernement américain avec son personnel, les déclarant "inconstitutionnelles". Le juge du tribunal de district américain, Amos Mazzant a reconnu que le Congrès avait parfaitement le droit d'interdire l'utilisation de produits d'une entreprise aux agences fédérales.

Tant que cela reste des mesures qui visent le personnel du gouvernement, il n'y a aucun problème. La décision aurait peut-être été différente si cela concernait un autre secteur.

huawei et les Etats unis

Auteur de cette révélation, le Wall Street Journal a réussi à récupérer la décision qui se justifie en 57 pages, et voici ce que le juge a répondu à la plainte de Huawei : "Passer un contrat avec le gouvernement fédéral est un privilège, pas un droit garanti par la Constitution - du moins pas à la connaissance de cette cour". Une réponse ferme qui n'aurait apparemment pas plu à la firme chinoise qui a déclaré dans un communiqué que : "l'approche adoptée par le gouvernement américain dans la NDAA 2019 fournit un faux sentiment de protection tout en portant atteinte aux droits constitutionnels de Huawei".

La tension ne cesse de monter entre l'entreprise et le gouvernement américain. Il y a quelques jours, la direction d'Huawei a lancé une grave accusation envers le ministère de la Justice des États-Unis, qui a été décrit comme un "persécuteur politique".

Cela fait suite aux déclarations que la marque chinoise installerait des portes dérobées au sein de ses appareils.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

1. mis-en-ligne

19/02/2020 à 10h37 :

Les USA se focalisent trop sur la Chine...
Sur la 5 ème chaine hier soir, on a pu voir que les USA importe des produits depuis l' Afrique et.....C'est chinois.
Bonne chance à eux...Trop tard pour stopper la Chine.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus