Huawei : la fin des smartphones le 15 septembre à cause de Trump ?

huawei iphone apple isoftHuawei qui semblait ne pas souffrir des sanctions américaines vient de connaitre un retour brutal à la réalité. En effet, la firme chinoise qui se fournissait chez TSMC ne peut plus acheter ses puces haut de gamme Kirin. Elle doit maintenant étudier une autre stratégie pour se procurer les processeurs pour ses smartphones.

La sanction de Washington fait très mal à Huawei

Tout allait bien pour Huawei, augmentation de ses parts de marché, lancement de nouveaux produits... Mais l'inévitable est arrivé, un an après arrive les sanctions des États-Unis de Donald Trump. 

En mai 2019, le président inscrivait Huawei sur la liste noire et empêchait toute entreprise américaine de travailler avec. Un an plus tard, après avoir perdu les services Google et quelques contrats, la sanction finale empêche la production des puces Kirin car certains composants américains ne lui sont plus fournis.

Huawei a ainsi admis qu’il serait en rupture de stock des SoC Kirin d’ici la mi-septembre, faute de pouvoir s’approvisionner auprès de vendeurs américains. Sous la pression américaine, TSMC a dû renoncer aux nouvelles commandes de la firme chinoise, et en a profité pour renforcer ses contrats avec Apple.

huawei firme

Normalement, c’est la branche HiSilicon qui s’occupe du silicium de Huawei. Mais l’entreprise n’est pas un fondeur comme TSMC ou Qualcomm. HiSilicon se contente de customiser les puces ARM et donne les plans à un sous-traitant comme TSMC. Si certains évoquent l’alternative du fondeur chinois SMIC, ce dernier ne fait pas du 7nm et utilise probablement des composants américains. De plus, un travail d’adaptation est forcément nécessaire, ce qui demande du temps.

Malgré des rebonds spectaculaires au niveau des ventes mondiales avec des astuces comme la suppression des services Google ou la réédition de smartphones non ciblés par la plainte, Huawei est dans une impasse. La Mate 40 pourrait même être son dernier smartphone.

Le président de la firme Richard Yu a profité de la conférence China Info 100 pour expliquer que la production de puces Kirin cessera le 15 septembre faute d’accès à des fournisseurs. Le responsable estime qu’il s’agit « d’une très lourde perte » : 

Malheureusement, dans le second round des sanctions américaines, nos fabricants de puces ont seulement accepté des commandes jusqu’au 15 mai. La production cessera le 15 septembre. Cette année pourrait être la dernière génération de puces Huawei Kirin haut de gamme.

Richard Yu s’attend logiquement à des ventes de smartphones en chute, mais nul doute qu’il a un plan pour relancer son entreprise dans les plus brefs délais.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

2. Dewey - iPhone premium

11/08/2020 à 16h36 :

Trump a gagné une bataille, mais est loin d'avoir gagné la guerre. Je suis sûr qu'Huawei est déjà en train de concevoir sa propre architecture de processeur, et qu'ils reviendront encore plus forts avec de nouveaux smartphones.

1. Risitas - iPhone

11/08/2020 à 12h58 :

C’est un mal pour un bien , ils sont poussés à l’indépendance et c’est une trés bonne chose.
Trump va rendre les chinois plus forts sur le long terme.
C’est là le but de trump , renforcer la chine.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus