Test de l'iPad mini 6 : le meilleur des deux mondes ?

ipad miniJe l’attendais de pied ferme, le nouvel iPad mini 6 a été annoncé lors du keynote du 14 septembre. Certains prédisaient son annonce pour un second événement en octobre ou novembre. Quelle n’a pas été ma surprise et mon enthousiasme lorsque Tim Cook a dévoilé ce nouveau bijou durant la conférence.

PS : il s'agit du test réalisé en partenariat avec notre ami et ancien rédacteur Brian que l'on remercie chaleureusement.

 

Oui, l’iPad mini 6 est le device que j’attendais le plus en cette fin d’année. Il est maintenant arrivé ! Mais qu’en est-il exactement dans la réalité ? Après les tests en avant-première, voici notre test comparatif par rapport aux autres produits Apple.

Un iPad mini, pour quoi faire ?

D’abord, je tiens à préciser que je n’ai pas toujours été adepte du format mini. D’ailleurs, cela ne date que de quelques mois en réalité… lorsque j’ai pris en main un iPad mini et ait été pris d’une révélation : il s’agit du format parfait pour surfer sur le web, lire, regarder des vidéos ou jouer à des jeux à la maison. Bien plus confortable qu’un iPhone - l’iPhone 12 Pro qui était mon appareil principal jusqu’ici, et l’iPhone X avant - car l’écran est nettement plus grand, mais aussi plus léger qu’un iPad Air ou Pro. Et il peut se tenir à une main. D’ailleurs, surfer ou lire sur un tablette de 11 pouces en mode portrait n’est pas pratique pour moi. Je considère les iPad 11" et 13" comme des devices dédiés à la productivité, et donc plutôt en remplacement d’un MacBook Air.

L’iPad mini est donc le device parfait pour la maison, il tient dans une seule main, est suffisamment léger pour ne pas faire mal au bras sur la durée (293g en comparaison des 224g de l’iPhone 13 Pro Max), et son écran est très confortable.

Cela étant dit, toutes ces remarques valent aussi bien pour le nouvel iPad mini 6 que les anciens iPad mini. Mais il est important de rappeler de quel iPad on parle, et où il se situe en termes d'usage, à savoir entre les iPhone et les autres iPad.

Le nouvel iPad mini 6 représente le plus grand redesign jamais réalisé sur cette gamme depuis son lancement en 2012. Voyons ce qui a changé, car tout a changé !

ipad mini 6 2021 test isoft mugshot 1

Une prise en main parfaite

La première chose que l’on remarque en prenant en main le nouvel iPad mini 2021, c’est qu’il a exactement la même largeur que les anciens modèles (c’est la seule chose qui n’a pas changé pour le coup), et c’est un gros plus, car sa portabilité tient essentiellement à sa largeur. Apple aurait pu légèrement augmenter la largeur pour agrandir l’écran, mais le choix a été fait de garder ce même form factor, et c’est super ! La hauteur quant à elle a été réduite d’environ 8mm, ce qui se voit directement. On a l’impression d’un iPad mini encore plus petit, mais on oublie vite cela lorsque l’on aperçoit le nouvel écran Liquid Retina tout écran de 8,3" (contre 7,9" auparavant).

C’est un device qui rentre toujours aussi facilement dans une poche (je le glisse souvent à l'arrière de mon jean) et qui est très léger avec ses 293g (contre 299g pour le précédent).

Un autre grand changement réside dans les bords plats, calquant le design sur celui des iPad Pro et Air. Cela facilite la prise en main, mais les arêtes peuvent aussi vite marquer les doigts. C’est une question de ressenti personnel.

Un petit mot sur les boutons de volume placés pour la première fois sur le haut de l’iPad mini, sur la même tranche que le bouton de verrouillage. Ils ont la particularité de changer de fonctionnement en fonction de l’orientation de l’iPad. Si vous le tenez en mode paysage avec les boutons sur votre gauche, le bouton de volume + sera celui du haut. Et vis et versa si on le tient de l’autre côté. En mode portrait, le bouton + est celui de droite. Une petite subtilité bienvenue, tout comme le Touch ID sur le bouton d'alimentation qui s'oublie très rapidement.

Quant au coloris, jai choisi le mauve en espérant qu’il ne soit pas trop marqué, et il est effectivement discret, à l’image des couleurs de l’iPad Air 2020. Sa couleur change beaucoup en fonction de la luminosité ambiante, avec des teintes de gris, de bleu, de rose, et de violet bien sûr !

Plus petit, mais un écran plus grand

A première vue sur le nouveau Mini, on a l’impression d’avoir un écran similaire en terme de taille, mais à bien y regarder, on a quelques changements notables. L’image a l’air un peu plus étriquée en largeur d’abord, la preuve en est que les bordures de l’iPad mini 6 - officiellement plus petites pour permettre un écran bord à bord - sont plus épaisses sur la largeur. D’après nos mesures, les bordures de l’iPad mini 6 sont de 9mm tout autour de l’écran contre 7mm pour les bordures gauche et droite (en mode portrait) pour les anciens modèles. On perd donc 4mm d’écran, soit un écran 3% plus petit en largeur tout de même.

Négligeable, me direz-vous ? Et bien ça se ressent vraiment lors de l’utilisation, en particulier sur Safari : plusieurs pages web adoptent une police plus petite, parfois beaucoup plus petite que sur un iPad mini 5. Cela est beaucoup moins prononcé en mode lecteur, et dans la plupart des apps.

ipad mini 6 2021 comparatif isoft ipad mini 5 1
 

D’après nos constatations, l’écran de l’iPad mini 6 mesure 11,6 x 17,6 (cm) avec des bordures de 9mm et l’iPad mini précédent a un écran de 12 x 16 (cm) avec des bordures de 7mm (gauche et droite en mode portrait).

Si l’on perd sur les bordures en largeur, on gagne sur la hauteur, avec environ 16mm de plus tout de même ! Mais ça ne se ressent pas vraiment au quotidien, sauf lors d’une comparaison directe avec un modèle précédent.

Cette augmentation de hauteur, induisant un changement de ratio de l’écran, a néanmoins plusieurs impacts à l’utilisation. Les jeux mais aussi certaines apps qui ne prennent pas en charge le multitâche sur iPadOS ont des bordures noires en haut et en bas de l’écran (en mode portrait), et les développeurs doivent mettre à jour leur application pour que la compatibilité soit totale sur le nouvel iPad mini.

Les photos sont aussi impactées par le nouveau ratio de l’écran. Elles sont en effet prise en format 4:3 avec nos iPhone. Or, on passe d’un format d’écran 4:3 sur les anciens iPad mini à quasiment 16:9 sur le nouveau. Conséquence : les photos ne sont pas présentées en plein écran mais avec des bordures noires sur les côtés, alors qu’elles s’affichaient sur la totalité de l’écran sur les anciens modèles. Ce n’est pas bien grave, mais dommage tout de même, surtout parce qu’elles apparaissent donc plus petites.

ipad mini 6 2021 comparatif isoft ipad mini 5 3

Enfin, c’est vraiment sur les vidéos que le nouveau ratio d’écran fait son œuvre : on remarque vraiment une grande différence. Les vidéos YouTube, Netflix ou autres exploitent toute la place, pour notre grand plaisir. En plus de cela, l’un des gros avantages d’iPadOS, notamment par rapport à un iPhone 13 Pro Max par exemple, c’est le multitâche permettant de mettre deux apps côte à côte, une troisième flottant sur le côté, et pourquoi pas une vidéo en PiP. Oui, l’iPad mini peut faire tout ça, et facilement même.

De manière générale, il est extrêmement agréable de tenir dans les mains un iPad mini tout écran ! Ça change tout !

ipad mini 6 2021 comparatif isoft ipad mini 5 2

Un petit mot sur le fameux « jelly scrolling » qui prend de l’ampleur ces derniers jours. Concrètement, lorsque l’iPad est en mode portrait et que l’on scroll, on remarque que le côté gauche de l’écran se rafraichit moins vite que le côté droit. Si certains doivent filmer en slow motion pour le montrer sur le net, je confirme qu’on le remarque bien à l’œil nu lorsque l’on scroll un peu vite. Mais on s’en aperçoit surtout lorsque l’on cherche à le voir. Malheureusement, une fois qu’on la vu, il est difficile de ne plus le voir.

Apple a affirmé qu’il s’agissait d’un comportement normal et que tous les écrans LCD avait ce soucis. Selon les infos fournis par ifixit, ils s’agirait du fait que le contrôleur de l’écran ait été placé sur l’iPad mini de façon verticale comme si l’usage principal du device serait en mode paysage, alors qu’il est positionné de façon horizontale sur l’iPad Air par exemple. Une décision d’architecture interne qui affecte toute l’expérience sur la tablette. Mais ce n’est pas bloquant de mon point de vue. Il appartiendra à chacun de se faire une opinion et savoir si ce soucis vient faire de l’ombre aux innombrables points positifs de l’iPad mini.

J’ai par ailleurs pu tester l'effet gélatineux sur mon iPhone 13 mini ou même un iPhone 12 Pro Max, et on peut le voir clairement lorsque l’on scroll en mode paysage. L’effet est d’ailleurs aussi prononcé que pour l’iPad mini en mode portrait. Apple aurait donc dit vrai. Mais le choix de positionnement du contrôleur de l’écran aurait pu être plus judicieux.

Tout petit mais ultra puissant

Au niveau de l’expérience, on a un tout petit device propulsé par la puce A15 et tournant sous iPadOS. Il peut donc faire exactement la même chose que les iPad Pro 2021 ou que les iPhone 13.

Concrètement, lors d'un test sur le très bon Genshin Impact, l'iPad Mini 6 affichait une moyenne incroyable de 59 FPS, alors que l'iPad Mini 5 stagnait à un honorable 47 FPS, lui qui est équipé de la puce A12. Pour information, la plupart des Android haut de gamme n'y parviennent même pas.

Sur la partie GPU, l'iPad Mini 6 n'utilisait étonnamment que 75% de ses capacités sur ce jeu, tandis que le Mini 5 était presque à l'agonie à 98%. Cela montre vraiment à quel point la puce A15 Bionic est puissante, car il lui reste encore 25% de marge dans le GPU pour des tâches encore plus exigeantes. L'iPad Mini 6 gère facilement les derniers jeux avec les réglages configurés au maximum. Mais l'iPad mini 5 n'a pas souffert sur Castlevania: Grimoire of Souls d'Apple Arcade non plus.

ipad mini 6 2021 comparatif isoft ipad mini 5

La connectique évolue

Côté connectique, l'arrivée d’un port USB-C permet de facilement brancher ses disque durs, un écran externe, ou autres accessoires. Le support de l’Apple Pencil 2 avec le connecteur aimanté sur le côté de l’iPad est bienvenu, surtout pour ceux qui aiment écrire.

Pas de Smart Connector en revanche, mais c’est tout simplement parce que l’iPad mini n’est pas destiné à des tâches de productivité, et que peu d’utilisateurs risquent d’utiliser un clavier avec. On peut toujours connecter un clavier ou une souris Bluetooth en revanche.

L'appareil photo aussi

Côté appareil photo, avec 12 megapixels devant et derrière, on est sur une qualité proche des iPhone, ce qui est un plus, même si je ne me sers jamais de l’appareil photo sur iPad. Il faut relever qu’un flash a l’arrière fait son apparition, une fonctionnalité utile à laquelle l’iPad Air 4 n’avait pas eu droit. Enfin, il faut relever l’ajout du mode Center Stage sur la caméra avant pour FaceTime (et autres) qui permet de suivre les personnes à l’écran afin qu’elles soient toujours au centre de l’image. Cela fonctionne pas mal. Par exemple, si vous êtes rejoint par une personne à vos côtés pendant un appel FaceTime, la caméra dézoome automatiquement pour l’inclure dans le cadre.

Vu le gabarit de l'iPad mini, c'est en tout cas une bonne idée de le doter de bonnes caméras car il pourrait même remplacer l'iPhone au quotidien dans sa version 5G.

Notre avis sur l'iPad mini 6

En conclusion, malgré quelques petits défauts qui viennent quelque peu gâcher la fête, comme le jelly scrolling ou les bordures plus épaisses en largeur, l’iPad mini 6 est vraiment le meilleur de sa catégorie pour tous ceux qui souhaitent surfer sur le Web, lire, regarder des vidéos ou encore jouer à des jeux vidéos, tout ça sur grand écran et dans un format ultra compact et très léger. Toutes les évolutions par rapport aux générations précédentes sont véritablement majeures et permettent de donner un nouveau souffle bien mérité à cet iPad qui a clairement sa place dans la gamme.

J’en profite pour ajouter que je viens de changer mon iPhone 12 pro pour un iPhone 13 mini, ce que je ne regrette pas du tout ! En réalité, l’iPhone mini, en combinaison avec l’iPad mini est vraiment le combo parfait. L’iPhone mini vous suit partout, tout le temps, avec une prise en main incomparable, et l’iPad mini permet de profiter d’une expérience optimale pour toute activité une fois posé à la maison, en week-end, ou en déplacement dans le train.

Avec un tel combo, ne serait-on pas en présence de l'iPhone Fold avant l’heure ? Dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires.
 

Acheter l'iPad Mini 6

ipad mini 6 2021 test isoft mugshot

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

9 Medhi (rédacteur)

04/10/2021 à 13h49 :

@Anarki - iPhone :
C'est pourtant clairement expliqué dans le test.

8 Anarki - iPhone

04/10/2021 à 01h07 :

@Mediadirect - iPad
Oui iSoft se retient étrangement d’en parler.. y’a un moment faut arrêter les éloges d’Apple et dire quand c’est mauvais

7 Mediadirect - iPad

03/10/2021 à 13h54 :

@Anarki - iPhone
Tout à fait d’accord.
Dire que c’est normal pour un produit de ce type est un total mépris des utilisateurs que nous sommes.
Rien que pour ça, je ne renouvellerai pas mon IPad mini 4, qui, lui, n’a pas ce problème.

6 arsceniq - iPhone

03/10/2021 à 13h15 :

Je l’ai en lumière stellaire et je l’aime mon iPad mini ! Très bonnes dimensions et très rapide, un bonheur à utiliser. Je recommande vraiment

5 Anarki - iPhone

03/10/2021 à 13h14 :

@Anarki - iPhone
Bug*

4 Anarki - iPhone

03/10/2021 à 13h14 :

Le but « normal » d’après Apple du tremblotement est inacceptable

3 vipananas - iPhone

03/10/2021 à 12h42 :

Je suis bien d’accord heureux possesseur de cette iPad mini le format est parfait ! Juste dommage de ne pas avoir mis le 120hz je ressent la différence quand je passe sur mon iPhone 13 pro a mon iPad mini c’est le seul petit point qui est dommage…

2 Jexter - iPhone

03/10/2021 à 11h39 :

@Igor Dutra - iPhone
L’avantage des écrans lcd est la luminosité. Et les écrans lcd de bonne qualité sont très satisfaisant je trouve . De plus les risques de marquage du oled .

1 Igor Dutra - iPhone

03/10/2021 à 11h30 :

Franchement, tant qu’il n’y aura pas du OLED ça va être chaud, surtout quand on est habitué depuis 2017 (iPhone X) avec ces écrans, prendre un iPad en main avec du LCD à côté c’est décevant quand t’as passé toute la journée avec ton iPhone en OLED.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.