Test : notre avis sur le MacBook Pro M1 Max 14 pouces

macbook pro encoche iconMis en vente en début de semaine, le nouveau MacBook Pro 2021 se décline en plusieurs variantes. Non seulement en 14 et 16 pouces, mais aussi selon différentes puces M1 Pro ou M1 Max. Il y a donc deux tailles, deux puces et chacune d'elle existe avec plus ou moins de coeurs. Nous avons opté pour la nouvelle taille de 14 pouces et la puce M1 Max intermédiaire, celle avec 24 coeurs GPU (l’offre va de 16 à 32 coeurs). Tout cela est accompagné par 1 To de SSD et 32 Go de RAM. Le prix ? 3439€ TTC en France. Ce n'est pas donné, mais Apple vise véritablement les professionnels avec ces nouveaux ordinateurs remplis d'évolutions comme le miniLED, le 120 Hz, etc. Et c’est finalement 20 à 30% moins cher que les versions précédentes sous Intel à configuration équivalente.

 

Mais alors, le nouveau MacBook Pro vaut-il son prix ? Nous allons y répondre tout de suite avec notre avis sur le MacBook Pro 14 pouces. Oui, chez iPhoneSoft nous ne nous contentons pas d'analyser les nouveautés, nous les achetons pour les tester et partager le résultat avec vous.

 bureau macbook pro 14 pouces 2021 m1 max test isoft

MacBook Pro M1 Max - le design

Commençons par l'enrobage. Cette année, Apple a enfin revu le design de ses MacBook, chose qui n'était plus arrivée depuis 2015 et une timide évolution qui avait conduit à un appareil très fin mais sans port hormis le Thunderbolt et des soucis de dissipation de chaleur.

Avec les modèles 2021, on peut parler de rétro-chic. Comme avec l'iPad Pro en 2018, puis l'iPhone 12 l'an dernier, Apple modernise ses produits en reprenant des lignes du passé. Le MacBook Pro est plus carré, un peu plus massif à l'oeil (mais pas sur la balance) et plus industriel. Une vraie ambiance "Pro" qui va même jusqu'à ajouter un fond noir sous le clavier, une première chez le constructeur. Certains ont du mal à s'y faire, mais le nouveau MBP est plus joli en vrai qu'en photo. De dos ou fermé, on dirait un iPad Pro avec son logo "pomme" plus grand que sur les anciens Mac.

macbook pro 14 pouces 2021 table test isoft

D'ailleurs, le clavier est encore meilleur avec la sensation d'être revenu sur les modèles papillons (excellents mais trop peu fiables) alors qu'il s'agit d'un mécanisme à ciseaux, comme les modèles 2019 et supérieurs. Dommage que le rétro-éclairage ne soit par contre pas activé sur le Touch ID. Le bouton qui, au passage, a changé d'aspect, est plus difficile à trouver dans le noir, certainement parce qu'Apple a préféré ne pas l'illuminer pour ne pas interférer avec les capacités du capteur lui-même.

touch id macbook pro 14 pouces 2021 m1 max test isoft

Mentionnons le retrait de la Touch Bar. Décriée, la bande OLED était bien pratique selon moi, mais trop peu exploitée. Je la regrette vraiment sur Xcode ou encore sur des apps comme Keynote ou Word. Mais les touches physiques pleine largeur sont vraiment pratiques, notamment pour changer le son ou la luminosité en un clin d'oeil.

En tout cas, la raison principale de l'épaississement de la machine concerne les performances. En effet, avec une meilleure dissipation de chaleur (50% en + d'après Apple), l'ordinateur peut tourner à plein régime sans déclencher ses ventilateurs et ce, pendant une période bien plus longue. On y reviendra plus tard.

Ce retour arrière sur le design en général était quelque chose qu'on demandait depuis des années à Apple, et que plusieurs professionnels ont également souhaité comme Lee qui militait pour un MacBook plus épais. La course à la finesse avait rendu le MacBook Pro moins performant sur la durée.

Rappelons enfin qu'Apple a supprimé la mention MacBook Pro en bas de l'écran pour le mettre au dos de la machine. La coque aluminium est carrément gravée au laser :

dos gravure macbook pro 14 pouces 2021 m1 max test isoft

MacBook Pro M1 Max - quel écran !

Parlons maintenant de l'écran... et de l'encoche. Une zone morte juste en haut du nouvel et magnifique écran mini-LED. Après le Retina en 2012, le miniLED HDR est un nouveau pas de géant pour le Mac. Noirs profonds, blancs brillants, contraste fort et des détails jusqu'ici impossibles à voir. Fondamentalement, presque tous les avantages de l'OLED sont inclus, comme sur l'iPad Pro M1, sans le tarif salé. Seuls quelques halos autour de zones très lumineuses sur des arrière-plans vraiment sombres peuvent venir ternir le tableau. Lancer une vidéo 4K (sur un écran 3K qui adapte l'image) est un pur régal, idem pour les designers et autres retoucheurs photo, il est difficile de repasser sur un autre écran. Ne parlons même pas des joueurs.

En fait si, parlons-en puisque le nouveau MacBook Pro 14 pouces (comme le 16 pouces) n'a pas seulement un rétro-éclairage miniLED, il intègre aussi une couche TFT 120 Hz qui fluidifie l'expérience comme jamais.

ll faut savoir que l'écran est certifié Dolby Vision et les haut-parleurs Dolby Atmos, ce qui en fait un véritable cinéma portable. Mais pour en revenir aux jeux vidéo, le 120 Hz est formidable. Une partie de Fortnite en 120 Hz s'apprécie nettement plus. Mais il n'y a pas que les jeux. Naviguer dans le système ou faire défiler un long document est si agréable qu'on ne se rend même pas compte du changement. Pour ce faire, il faut revenir à un ancien modèle, comme notre MacBook Pro 15 pouces de 2018. C'est frappant.

On notera que Safari est étrangement resté bloqué à 60 Hz, espérons une mise à jour rapide de la part d'Apple.

film shrek macbook pro 14 pouces 2021 m1 max test isoft

Mais oui, il y a l'encoche - ou notch en anglais. Réclamée depuis 2017 par certains, elle permet enfin d'avoir un MacBook avec des bordures très fines autour de l'écran (3,5 mm), ce qui conduit à obtenir 14,2 pouces de diagonale dans un châssis à peine plus grand que le modèle 13 pouces. L'autre conséquence ? Le logo "MacBook Pro" a été déplacé sous la machine.

Le seul problème est ce "truc" noir en haut de l'écran. Mais notre cerveau en fait finalement rapidement abstraction, comme sur l'iPhone X il y a quatre ans.

Mon seul reproche est que le menu n'est pas au niveau de l'encoche. Si vous utilisez d'autres résolutions que celle dite "Retina" de base, le reste ne s'adapte pas correctement, seuls les textes sont modifiés. Il y a des astuces pour cacher l'encoche avec une bande noire, mais elle est encore perceptible et surtout, on perd de la place. Il faut savoir que dans macOS 12 Monterey, l'encoche abrite la barre de menu pour laisser toute la place utile au reste de l'écran.

En parlant d'espace de travail, il faut savoir que le modèle 14 pouces possède peu ou prou la même définition d'écran que l'ancien 16 pouces de 2019, soit 3 024 x 1 964 pixels (254 pixels par pouce) contre 3 072 x 1 920 pixels (226 ppp). Si vous optez pour la résolution d'affichage la plus fine, vous aurez vraiment beaucoup d'informations affichées à l'écran.

Saluons également les modes de référence. Oui, Apple a ajouté des modes de référence, comme sur son cher écran Pro Display XDR, pour tous ceux qui ont besoin de réglages précis dans leur flux de travail de production.

macbook pro 14 2021 resolution parametres test isoft
 

Quant à Face ID, tout semble prêt pour l'accueillir mais Apple n'a pas jugé bon de le mettre. Certainement une nouveauté en 2022 ou 2023 pour justifier l'évolution.

MacBook Pro M1 Max - Caméra et son

Apple a transformé l'ancienne caméra frontale 720p en 1080p, enfin. Comme l'iMac M1, il a une résolution bien meilleure, aidé par le processeur de signal d'image de l'iPhone 12, de sorte qu'il capture une tonne de lumière en plus. Sans atteindre la qualité photo d'un iPhone, il rend les visio plus confortables et peut remplacer temporairement un smartphone pour prendre une photo de manière ponctuelle.

Du côté des micros, on note également du mieux avec une tendance à supprimer efficacement le bruit autour de vous. Apple parlait déjà de trois microphones professionnels en 2019 sur le MBP 16 pouces. Mais pour aller plus loin, la bande à Tim Cook a repris la technologie de beamforming des AirPods Pro. Le Beamforming aussi appelé filtrage spatial, formation de faisceaux ou formation de voies est une technique de traitement du signal utilisée dans les réseaux d'antennes et de capteurs pour l'émission ou la réception directionnelle de signaux afin de nettoyer le son.

Mais ce sont surtout les haut-parleurs qui nous ont bluffé sur le MacBook Pro 2021 avec toujours 2 tweeters et 4 woofers, mais ici doppés. Si les woofers sont désormais à annulation de force, ils révèlent des notes jusqu’à un demi-octave plus bas et emplissent la pièce avec jusqu’à 80 % de basses supplémen­taires. Le tout est certifié Spatial Audio (Dolby Atmos), ce qui simule un son 3D plutôt incroyable. C'est probablement le son le plus équilibré qu'on peut trouver sur un ordinateur, en tout cas bien meilleur que notre TV QLED Samsung 2019 de test par exemple.

clavier macbook pro 14 pouces 2021 m1 max test isoft

MacBook Pro M1 Max - Connectivité

Parce que les pros n'ont jamais vraiment l'occasion de vivre sans dongle, Apple a enfin changé de braquet sur les ports disponibles sur son MacBook. Tant pis pour la finesse, les ports Thunderbolt 4 sont maintenant accompagnés d'un HDMI, d'un port SD et d'une prise jack haute impédance. Mais surtout, c'est aussi le retour du MagSafe qui est ici en version 3. La nouveauté de ce dernier réside dans sa technologie USB Power Delivery 2.1 qui permet de charger rapidement le MacBook Pro 14 pouces jusqu'à 50 % en 30 minutes... si vous avez pris l'option de l'adaptateur 96 watts. Petit détail, le câble MagSafe est désormais tressé, plus joli et moins sujet aux torsions et traces.

magsafe cable macbook pro 14 pouces 2021 m1 max test isoft

Si ce sont de bonnes nouvelles, en revanche, aucun port USB classique et les ports HDMI et SD Card ne sont pas à la pointe. Il s'agit respectivement de HDMI 2.0 et UHS-II, pas HDMI 2.1 et UHS-III. Vous n'aurez donc pas de sortie 8K en HDMI par exemple, ni de 120 Hz sur écran externe. Encore une évolution pour la prochaine gamme de 2022 ou 2023.

port hdmi sd card macbook pro 14 pouces 2021 m1 max test isoftmagsafe port macbook pro 14 pouces 2021 m1 max test isoft

Comment transférer ses données vers un nouveau Mac

Un petit mot sur l'outil de transfert de Mac à Mac d'Apple qui est toujours aussi efficace avec plus de 650 Go échangés en Wi-Fi entre les deux appareils en moins de 2h30. On allume les deux ordinateurs, le nouveau vous demande comment vous voulez le configurer. Si vous choisissez "depuis un autre Mac", alors il suffit de lancer "Assistant migration" sur l'ancien appareil et de suivre les quelques étapes. À la fin, vous récupérez le nouveau Mac avec toutes vos données et vos préférences, il est prêt à l'emploi.

macbook pro 15 2018 vs macbook pro 14 pouces 2021 m1 max test isoft

MacBook Pro M1 Max - Performances de la puce M1 Max

Il ne reste plus qu'à parler de la puce M1 Max. Nous avons choisi ce modèle pour une question de longévité. Avec 24 coeurs GPU, notre modèle est au milieu des 16 et 32 coeurs GPU, ce qui permet d'avoir des performances de haut niveau sans approcher les 4000€. L'ordinateur est utilisé pour développé sur Xcode, ce qui ne nécessite pas une carte graphique aussi puissante, mais il sert aussi pour jouer, pour Photoshop et pour quelques montages / encodage vidéos. Les 14 coeurs de la puce M1 Pro devraient suffire à la plupart des clients, mais il faut surtout, d'après moi, choisir 32 Go de RAM (minimum) pour ne pas être limité dans un futur proche. La mémoire vive est ici unifiée entre le CPU et le GPU, ce qui est à la fois un avantage et un inconvénient. Le transfert de données est plus rapide, mais la mémoire est partagée entre les deux "cerveaux". 16 Go paraît trop juste pour les "Pro".

Ceci étant dit, macOS 12 Monterey est incroyablement fluide avec la puce M1 Max, tout s'ouvre instantanément et la latence fait partie du passé. Comparé à un modèle Intel i9 à 8 coeurs et 32 Go de RAM, il n'y a pas photo. Surtout qu'après avoir ouvert Xcode, Notes, Photoshop, Safari, Firefox, Chrome et Sketch avec à chaque fois plusieurs onglets ou projets, le MacBook Pro 2021 ne chante toujours pas. Comprenez que ses ventilateurs restent muets, alors que le même exercice avec le processeur Intel est déjà en train de s'envoler. En vérité, après avoir installé une app comme Memory Diag de Rocky Sand, on se rend compte que l'ordinateur sous Intel n'a plus de RAM et que son CPU est quasiment à l'agonie. De son côté, le M1 Max reste serein.

Pour aller plus loin, on a chargé une vidéo de 80 Go tournée à l'iPhone 13 Pro en Dolby Vision. Le MacBook Pro 2021 a mis moins de 1m30 a copié la séquence sur son SSD quand l'ordinateur sous Intel nous a laissé le temps de boire plusieurs cafés. Oui, près de 15 minutes lui ont été nécessaires ! Même en comparant la M1 Max avec un MacBook Air M1, la différence est palpable avec un rapport de 1 à 3. Sans parler de la batterie qui fond comme neige au soleil sous Intel.

Pour revenir sur Xcode, notre application iSoft a mis 1m56s a être compilée sur le MacBook Pro Intel de 2018, alors que sur le MBP 2021 M1 Max, iSoft a été installée sur le simulateur en seulement 26 secondes, soit plus de 4x plus rapide. C'est une avancée incroyable, d'autant que le nouveau MacBook ne chauffe pas et ne fait pas de bruit. Il faut le pousser pour déclencher les ventilateurs.

La différence entre M1 et Intel est aussi frappante que le jour et la nuit. Bien évidemment, tout dépendra de votre utilisation, les gains n'étant pas les mêmes que vous fassiez de la modélisation 3D, du traitement de texte ou des jeux en ligne. La partie graphique est en tout cas bluffante, confirmant les benchmarks qui donnent la puce M1 Max au niveau d'une Radeon Pro W6900X ou d'une RTX 3080. Je ne vous embêterais pas avec des tableaux de scores qui ne signifient pas grand chose pour la plupart d'entre nous, ce qui compte ici c'est le ressenti. 

Au quotidien, comme sur une PS5 par exemple, l'attente a disparu. On clique sur l'icône de Photoshop, et hop. Idem pour Final Cut Pro ou encore Safari. Même avec 30 onglets ouverts, c'est ultra rapide, le tout sans chauffer outre-mesure. On entend rarement les ventilateurs, et même quand ils poussent un petit cri, cela ne dure pas longtemps. Même chose lorsqu'on rouvre l'ordinateur, on pose le doigt sur Touch ID, pas le temps de respirer, on est connecté.

Je n'ai pas pu tester le nouveau mode haute performance sous macOS Monterey parce que c'est un point exclusif au modèle 16 pouces, le seul à ma connaissance. Il allume essentiellement les ventilateurs et empêche la température d'augmenter, ce qui est super utile si vous maintenez des charges de travail combinées CPU et GPU pendant vraiment, très longtemps. 

MacBook Pro M1 Max - Autonomie

Tout cela nous amène au dernier point : l'autonomie. Après 3 jours de test, on peut dire que le nouveau MacBook Pro 2021 change la vie. Et ce n'est pas une hyperbole, c'est le résultat d'un travail assez incroyable des ingénieurs d'Apple qui ont su proposer une machine ultra efficace, plus silencieuse et moins gourmande. L'ensemble beaucoup plus agréable avec une batterie qui tient la journée complète au bureau. Le premier jour, nous avons du recharger la batterie en toute fin d'après-midi, l'occasion de tester la recharge rapide via MagSafe 3. Apple a dit vrai ici aussi puisqu'on est passé de 3% à 50% en moins de 30 minutes. C'est un plus non négligeable, mais qui fait chauffer l'ordinateur.

batterie macbook pro 14 pouces 2021 m1 max test isoft

Sans faire de mesure particulière, il est facile de dire que la batterie (ou plutôt les batteries) MacBook Pro 14 pouces tient quasiment deux fois plus longtemps que les modèles précédents grâce à la nouvelle architecture ARM de la puce M1 Max, mais aussi grâce au nouveau design plus épais et au logiciel. Oui, macOS 12 Monterey est parfaitement taillé pour le nouveau Mac, chose qu'on ne trouve nul par ailleurs et qui fait la force principale d'Apple depuis des dizaines d'années. Et tout cela sans activer le mode économie d'énergie de macOS.

MacBook Pro M1 Max - Conclusion et avis

D'une certaine manière, les MacBook Pro M1 Pro et M1 Max ont répudié les modèles 2016+, revenant en arrière sur plusieurs points clés, alors qu'Apple espérait en faire vraiment la prochaine génération. En effet, le clavier papillon a disparu, la Touch Bar a disparu, le tout USB-C et Thunderbolt a disparu. Si la firme a conservé le même trackpad, elle a changé tout le reste. À savoir, les haut-parleurs, le clavier, l'écran XDR et la puce M1 Pro / M1 Max.

En fait, Apple vient de transformer le MacBook Pro 2021 en Mac Pro portable avec un prix finalement pas si excessif au regard des prestations. Si le MacBook Air 2020 avec sa puce M1 nous avait ébloui, en 18 mois, la firme dirigée par Tim Cook a réussi à placer la barre encore plus haut et à faire de son haut de gamme un véritable outil pour les professionnels.

Pour ceux qui se posent la question, le MacBook Air M1 est largement suffisant pour 90% des utilisateurs. Pour les autres, ceux qui montent des vidéos, ceux qui créé de la musique, ceux qui retouchent des photos, ceux qui jouent ou ceux qui utilisent des logiciels gourmands en général, le MacBook Pro 2021 est LA solution.

Reste à choisir entre 14 et 16 pouces, sachant que le premier cité est environ 200€ moins cher à configuration équivalente et qu'il est aussi 500 grammes plus léger (1,6 kg contre 2,1 kg et même 2,2 kg avec la puce Max).

Une petite photo de famille :

macbook pro 14 15 16 tailles

Photo de famille : Macbook Pro 14 / 15 / 16 pouces
(le dernier étant légèrement surélevé)

Acheter le MacBook Pro 2021

Pour acheter le MacBook Pro 2021 :

N'oubliez pas de prendre une pochette de rangement ou un hub pour ajouter des ports USB classiques et ethernet notamment. On trouve un tas d'accessoires pour le MacBook Pro 14 pouces sur Amazon.

Pour finir, quelques photos du MacBook Pro 14 pouces :

boite macbook pro 14 pouces test isoft
packaging macbook pro 14 pouces 2021 test isoft
clavier vue de haut macbook pro 14 pouces 2021 m1 max test isoft
configuration macbook pro 14 pouces 2021 test isoft

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

7 barbarouse - iPhone

06/11/2021 à 08h59 :

Bonjour et merci pour ce test très complet
J’envisage de partir exactement sur la même config à savoir le 14 pouces avec M1 Max 24 GPU
Je me pose toutefois la question du M1 Max dans un châssis compact, peur que ça ventile et que ça chauffe.
Quel est votre vécu?

6 Bruno de Malaisie - iPhone premium

01/11/2021 à 06h26 :

Concernant l’encoche, un fonds d’écran sombre, voire noir et elle est cachée.
C’est ce que je fais sur mon IPhone X🅂 (et sur mon iPad Pro 11”.
Lisibilité parfaite du coup;)

5 Thibault974 - iPhone premium

31/10/2021 à 20h43 :

Merci !

4 pepitof - iPhone premium

31/10/2021 à 18h42 :

Ce qui est bien, c’est que nous êtes toujours éblouis par les nouveaux produits iPhone…

3 djidji63 - iPhone

31/10/2021 à 17h47 :

J’ai pris le MacBook Air M1 a 700€ sur le refurb Amazon et pour faire du pack office et Netflix ça va très bien !

2 Marcus1012 - iPhone premium

31/10/2021 à 15h57 :

@pereira cyril - iPhone premium

Exactement comme toi… et le M1 juste avant est déjà génial! Je passe mon tour pour cette fois..

1 pereira cyril - iPhone premium

31/10/2021 à 12h51 :

Très bon article, ça donne envie même si je n’en ai pas l’utilité! Mais ayant acheté un MacBook Pro M1 il y a quelques mois… je vais attendre encore un peu.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.