Le paiement des 500 millions de dollars du batterygate de l'iPhone va commencer

batterie icone Le procès contre Apple dans le cadre de la controverse du batteriegate touche à sa fin. Alors que l'entreprise a été condamnée à verser 500 millions de dollars aux plaignants, un juge vient de donner le feu vert final pour que les paiements aux utilisateurs d'iPhone concernés puissent être effectués. Si le demi-milliard a de quoi faire tourner les têtes, dans les faits, chaque personne ayant déposé une demande d'indemnisation recevra environ seulement 65 dollars.

Un problème qui coûte cher à la pomme

Comme le rapporte The Mercury News, le juge a rejeté un dernier appel, ce qui a permis au règlement de pouvoir débuter. L'appel avait été interjeté, non pas par Apple, mais par deux propriétaires d'iPhone qui s'opposaient aux conditions de l'accord et demandaient un paiement plus important.

Cette semaine, deux propriétaires d'iPhone qui s'opposaient à l'accord ont perdu leur appel devant la 9e cour d'appel du circuit américain concernant les conditions de l'accord, levant ainsi le dernier obstacle à l'accord.

En vertu de l'accord, Apple devait fournir à l'administrateur des réclamations les noms et les coordonnées de toutes les personnes possédant ou louant un iPhone éligible. La date limite de dépôt des demandes était fixée au 6 octobre 2020.

Environ 3 millions de demandes ont été reçues et la dernière estimation fait état d'une indemnisation d'environ 65 dollars par demande, a déclaré Tyson Redenbarger, un avocat qui a représenté les clients de l'iPhone dans cette affaire.

Si vous résidez aux États-Unis et que vous aviez un iPhone à l'époque des faits, sachez qu'il est bien trop tard pour déposer une plainte dans le cadre de ce procès. La date limite pour le faire était le 6 octobre 2020. Il aura donc fallu attendre près de trois ans pour l'affaire soit clôturée. Toute personne possédant un iPhone 6, un iPhone 6 Plus, un iPhone 6s, un iPhone 6s Plus, un iPhone 7, un iPhone 7 Plus ou un iPhone SE première génération pouvait soumettre une demande d'indemnisation.

battery gate iphone

Le procès accusait Apple d'avoir commis "l'une des plus grandes fraudes à la consommation de l'histoire" en bridant les performances de l'iPhone au fur et à mesure que les batteries lithium-ion internes vieillissaient. À l'époque, Apple a été contraint de présenter des excuses publiques, de proposer des remplacements de batterie à prix réduit et de laisser aux utilisateurs le choix d'activer ou non la fonction dans iOS. Depuis lors, la société a également introduit de nouvelles fonctionnalités dans le logiciel afin d'atténuer la dégradation à long terme de la santé des batteries, comme l'état de santé de la batterie.

Apple a d'abord accepté ce règlement de 500 millions de dollars en mars 2020, et a même été attaqué dans plusieurs pays dont l'Italie, le Royaume-Uni ou encore Corée du Sud. L'entreprise a bien entendu nié tout acte répréhensible. Si les plaignants toucheront 65 dollars chacun, Apple avait initialement proposé 25 $. Reste qu'Apple a fait l'objet d'une autre action en justice en mai dernier, d'un montant de 2 milliards de dollars aux États-Unis. Apple a déclaré que cette plainte était "sans fondement", sans suite pour le moment.

Vous aimerez peut-être

Nos derniers articles

Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

Aucun commentaire pour le moment, lancez la discussion.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur.